Luttes sociales

La volonté politique pourrait redonner espoir aux jeunes

Céline Tabou / 1er août 2011

Dans son discours d’ouverture de la réunion de Haut niveau sur la jeunesse, le Président de la 65ème session de l’Assemblée générale à l’occasion, Joseph Deiss, a indiqué que la communauté internationale « doit créer les conditions qui permettent aux jeunes d’exercer pleinement leurs droits, de s’épanouir et de satisfaire leurs aspirations. Nous devons travailler pour les jeunes et avec les jeunes ».

Le président a révélé l’importance d’un dialogue « étroit » avec les jeunes et les organisations dirigées par les jeunes, et mis en évidence la nécessité de « renforcer les partenariats et continuer à mettre en place des canaux de coopération, de dialogue et d’information entre les gouvernements, les organisations dirigées par les jeunes, ainsi que les autres partenaires de la société civile et du secteur privé ».

Une approche holistique de la Jeunesse

Maria Laura Braiza, directrice du Département de la jeunesse de l’Argentine, a soutenu, au cours de l’Assemblée générale des chefs d’État et de gouvernement, s’engageant à envisager la mise au point d’une stratégie mondiale pour l’emploi des jeunes, « la nécessité de consacrer davantage d’efforts à l’appui des jeunes ». La directrice a expliqué que les gouvernements devaient mettre en place des « politiques détaillées et des plans d’action qui répondent aux intérêts des jeunes ». Cette dernière a également appelé la communauté internationale à « honorer ses engagements en matière d’aide publique au développement afin d’éliminer la pauvreté et de réaliser le plein emploi et l’intégration sociale ».

Pour Maria Laura Braiza, les problèmes de la jeunesse exigent une « approche holistique qui prenne en compte leurs aspects multidimensionnels, notamment l’éducation, l’emploi, l’alimentation et la nutrition, la création d’un bon environnement physique et social, le respect des libertés fondamentales et la participation au processus de prise de décisions ». Ces thématiques ont été évoquées lors du Festival international de la jeunesse réunionnaise qui, à travers son document de travail, distribué lors du festival, a posé les difficultés que rencontrent les jeunes Réunionnais aujourd’hui, mais aussi à l’avenir, avec entre autres la hausse démographique.

Mais avant cela, Maria Laura Braiza a appelé tout particulièrement les États membres à consacrer des efforts à la création d’une stratégie mondiale pour répondre de manière efficace au problème du chômage chez les jeunes. Car comme l’a évoqué dernièrement Julie Pontalba, lors de la conférence de presse du PCR, vendredi 29 juillet, la « mauvaise gouvernance mondiale conduit des États, comme la France, à aider des économies capitalistes sans prendre en compte les pays victimes de la famine ».

Redonner espoir aux Jeunes

Berhane Gebre-Christos, ministre d’État des Affaires étrangères de l’Éthiopie, a indiqué que « sans espoir dans l’avenir, on ne peut s’attendre à ce que la jeunesse contribue à la viabilité de nos sociétés ». Ce dernier a expliqué qu’il est « impossible d’assurer la paix et la stabilité si le désespoir caractérise la vie de nos jeunes ». A l’instar de la jeunesse réunionnaise, victime de la misère et du chômage, mais aussi des manques de formation, de logement, facilités de déplacement, la « jeunesse africaine a un accès limité à un emploi décent et à un revenu durable », a expliqué le ministre d’État des Affaires étrangères d’Éthiopie. Ce dernier a ajouté que « le manque d’intégration de la croissance du continent avait donné lieu à des progrès qui ne parvenaient pas à donner espoir aux jeunes. Outre leur bien-être économique et leur intégration sociale, la participation des jeunes aux réformes politiques et au processus de démocratisation est également critique ».

Les représentants présents à l’assemblée ont appelé à une meilleure prise en compte des jeunes dans les instances de décisions, et surtout des réformes adaptées aux besoins des jeunes sur le plan national, mais aussi international.

Céline Tabou



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Enfin c’est un bon début maintenant reste à voir si tout le monde à leur place agit en tant que responsable et dans l’intérêt des jeunes, les jeunes sont l’avenir de demain ; en les privant du travail , du logement on en fait quoi de leur dignité humaine, ils ont des besoins vitaux nécessaires à leur équilibre mental et physiques pour ne pas dire plus
    ce n’est pas en restant chacun sur sa position car trop bien assis on ne veut risquer de perdre quoi que ce soit que l’avenir est ainsi assuré
    priver les jeunes d’une formation, puis d’un travail ensuite d’un logement c’est les traumatiser à vie
    vous voyez un peu la société de demain alors que ces vieux cons irresponsables seront morts depuis belle lurette ; eux pataugeront dans la semoule
    ne laissons plus les mauvais décideurs décider pour les jeunes
    mais donnons la possibilité aux hommes responsables et de bonne volonté de faire tout ce qui est en leur pouvoir de faire travailler enfin les jeunes
    d’énormes potentialités existent ; il suffit de vouloir pour pouvoir
    la motivation ; la rage de vaincre finiront par gagner
    les jeunes doivent s’unir et se battre ; l’union fait la force
    je suis là pour les soutenir tous
    je ne fais peut-être pas tout ce qui est en mon pouvoir mais si l’on me donnait les moyens je vous ferais voir de quoi je suis capable pour ces jeunes désoeuvrés et si perdus
    au lieu de passer votre temps à les traiter de racaille, d’assistés ou de fainéants, changez vos lois , réformez en faveur de ceux-là ; ils ont besoin de travailler , de se sentir enfin utiles à la société
    liberté , égalité, fraternité veulent dire beaucoup mais de nos jours en regardant autour de moi en observant ce qui se passe en france métropolitaine comme à la réunion je me demande bien si ces trois mots ont encore le même sens aux dire et faits de certaines personnes ? dieu merci on est en démocratie et je suis fière de pouvoir m’exprimer ainsi
    merci au journal Témoignages

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com