Luttes sociales

Le CNFPT repousse l’appel à candidature du Directeur Régional

Directeur régional du CNFPT Réunion

Témoignages.re / 28 septembre 2013

En début de semaine, l’AJFER-Nou Lé Kapab a interpellé les responsables de La Réunion du possible embauche d’une personne venant de l’extérieur pour le poste de directeur régional du Centre national de la fonction publique territoriale.

JPEG - 86.4 ko

Suite à la pression menée par l’AJFER-Nou Lé Kapab, et la démarche de M. Dennemont, le CNFPT a décidé de repousser l’appel à candidature et prend des engagements vis-à-vis d’un recrutement local.

L’AJFER-Nou Lé Kapab se félicite de cette décision, mais restera vigilante concernant cette offre d’emploi et appelle toutes les Réunionnaises et les Réunionnais, qui possèdent les compétences, à postuler au poste de directeur régional du CNFPT de La Réunion.

Il est dommage de devoir interpeller à chaque fois, les médias, les responsables politiques, économiques et sociaux, et l’opinion publique dans son ensemble pour qu’un Réunionnais soit recruté à La Réunion.

L’accès à l’emploi doit être un droit et une égalité pour les Réunionnais qui veulent travailler à La Réunion. Il est temps de passer à la vitesse supérieure, en faisant de l’embauche des Réunionnais, une exigence et une priorité.

« À compétences égales, le choix se portera sur le candidat régional »


Dans un communiqué, Michel Dennemont, délégué régional du CNFPT de La Réunion, apporte des précisions quant au recrutement du nouveau directeur régional de cette structure.


« Suite à la parution du communiqué de l’AFJER du 23 septembre 2013, j’ai interpellé la direction nationale du CNFPT sur les modalités de recrutement du nouveau directeur régional.

Après discussions avec le directeur national, j’ai pu obtenir que la date limite de dépôt des candidatures soit repoussée et qu’elle fasse l’objet d’une publicité dans la presse locale.

Il a été convenu qu’à l’issue des entretiens de recrutement, qui se dérouleront à La Réunion, le directeur national se déplacera sur l’île pour la décision finale.

Suite à nos entretiens, il est également acquis, qu’à compétences égales, le choix se portera sur le candidat régional comme cela s’est fait dans les régions Guyane, Martinique et Guadeloupe.

Il nous a été confirmé également que le recrutement du directeur régional de Mayotte se fera dans les mêmes conditions. »


Kanalreunion.com