Luttes sociales

« Le Département l’a toujours affirmé : l’AGS doit payer… »

Réaction du Conseil général au jugement des Prud’hommes

Témoignages.re / 24 août 2010

Dans un communiqué diffusé hier, le Conseil général tire les enseignements de la décision des Prud’Hommes condamnant l’AGS à payer les indemnités dues aux anciens travailleurs de l’ARAST. « On peut regretter toutes les manipulations et tergiversations dont les conséquences ont été dramatiques pour de nombreuses familles réunionnaises alors que dans le même contexte en Métropole, les salariés ont tous été indemnisés par les AGS », rappelle le Conseil général.

« La justice a tranché : ce matin (hier - NDLR), le Conseil des prud’hommes a condamné les
AGS à verser les indemnités pour 30 salariés de l’ex–ARAST.
Aujourd’hui, par cette décision, il s’avère, comme cela a toujours été affirmé, que le Département n’a jamais effectué une quelconque reprise des activités assurées auparavant par l’ARAST.
Même si le Conseil Général s’est toujours préoccupé en priorité du sort des personnes âgées bénéficiaires des prestations assurées, notamment au titre de l’aide à domicile. Dès le lendemain de la liquidation, des moyens et des relais ont été mis en place en toute réactivité pour éviter le moindre manque de soins auprès de ces publics fragiles : depuis, pas une personne âgée n’a manqué de soins.
Enfin la vérité éclate ce lundi 23 août. On peut regretter toutes les manipulations et tergiversations dont les conséquences ont été dramatiques pour de nombreuses familles réunionnaises alors que dans le même contexte en Métropole, les salariés ont tous été indemnisés par les AGS.
… Pour les ex-salariés, qui sont les premières victimes de cette injustice, cette décision est une première victoire : à quand le versement de leurs indemnités ? ».


Kanalreunion.com