Luttes sociales

Le droit de grève : un droit constitutionnel

Témoignages.re / 5 juin 2013

Voici un communiqué de Solidaires-Réunion concernant la judiciarisation répétée de l’utilisation du droit de grève.

L’Union syndicale Solidaires-Réunion dénonce la judiciarisation répétée à l’encontre des salariés qui ne font que mobiliser un droit constitutionnel : le droit de grève.

Cette attitude démontre le mépris de certains chefs d’entreprises (heureusement encore minoritaires) qui cherchent à faire pression notamment sur les représentants du personnel en les traduisant devant la justice, au lieu d’ouvrir la négociation.

Un véritable dialogue social ne peut pas se faire par juge interposé. La grève n’est pas sans conséquence pour toutes les parties. Elle ne se fait pas sans mûre réflexion, en ultime recours et un peu en désespoir de cause. Il appartient avant tout au chef d’entreprise de créer les conditions de nature à renouer le dialogue et ne pas privilégier le rapport de force et le pourrissement.

Le délégué régional

Jocelyn Cavillot


Kanalreunion.com