Luttes sociales

Le GDIR appelle au dialogue dans le respect

ARAST

Témoignages.re / 10 décembre 2011

Dans le cadre de l’affaire des ex-salariés de l’ARAST, le GDIR (Groupe de dialogue interreligieux de La Réunion) appelle dans un communiqué « toutes les parties concernées à renouer le dialogue dans le respect mutuel ».

« Interpellé par l’affaire des ex-employés de l’ARAST, le Groupe de dialogue interreligieux de La Réunion appelle toutes les parties concernées à renouer le dialogue dans le respect mutuel.
Nous partageons la détresse des nombreuses personnes licenciées qui vivent depuis deux longues années dans l’incertitude face à leur avenir, dans un contexte social déjà marqué par la crise économique et un chômage grandissant. Nous leur exprimons toute notre compassion et souhaitons que la confiance se rétablisse pour l’aboutissement d’un dialogue vrai et digne.
Nous sommes convaincus que les négociations ont une chance d’aboutir si chacune des parties, animées par le respect de la dignité de l’autre et le sens de ses propres responsabilités, s’attache à la recherche de solutions justes, dans le respect du droit et dans la considération de l’aspect humain de cette situation.
Alors que la crise financière frappe la planète tout entière, il est du devoir de chacun de nous, Réunionnais, d’être vigilants et de veiller à ce que les tensions susceptibles d’être engendrées ne viennent menacer cette cohésion et ce vivre-ensemble si chèrement construits. Ensemble, dans cette communauté de destin, nous devons nous donner la main pour nous parler, nous écouter et nous comprendre en vue de trouver des solutions menant vers une sortie négociée et apaisée. Nous n’avons pas d’autres choix que de réussir. L’avenir est à ce prix.

Pour le GDIR, le président
Idriss Issop-Banian »


Kanalreunion.com