Luttes sociales

Le maire préfère « privilégier les “nuisances” à l’éducation »

Fermeture d’écoles hier à la SIDR 400 du Tampon pour cause de "Florilèges"

Témoignages.re / 10 octobre 2009

Voici un communiqué diffusé par le FCPE Conseil local du Tampon dénonçant la décision de fermeture par le maire, hier vendredi 8 octobre, des écoles maternelle et primaire de la SIDR 400, privilégiant les "Florilèges" qui ont débuté la veille.

« Suite à la fermeture des écoles maternelle et primaire de la SIDR 400 du Tampon le vendredi 9 octobre, la FCPE dénonce le manque d’intérêt que porte la Municipalité à l’éducation de nos enfants au Tampon. En effet, les "Florilèges" débutent le 8 octobre 2009 et, pour ce faire, le maire a décidé de prendre un arrêté de fermeture pour ces deux écoles ce vendredi. D’autant plus que les samedis ont été supprimés de l’emploi du temps des élèves, on ne comprend pas pourquoi privilégier les “nuisances” à l’éducation. De ce fait, nos enfants sont privés de l’instruction publique de notre école républicaine et laïque. Il faut savoir qu’un restaurant a été installé pour les besoins de la manifestation sous le préau de l’école maternelle qui débouche directement sur la place foraine. On comprend donc les intérêts de cette fermeture. Nos enfants sont une fois de plus pris en otages.
La FCPE demande qu’à l’avenir, ce genre de manifestation se fasse hors période scolaire pour permettre l’épanouissement de nos enfants au sein de l’école publique.

NB :
Un Fax a été envoyé par le président départemental de la FCPE (Benoît Blard) au député-maire du Tampon pour lui faire part de notre mécontentement ».


Kanalreunion.com