Luttes sociales

Le nombre de personnes au chômage a bien crû !

Indignés 974 - Visite du ministre des Outre-mer

Jean Fabrice Nativel / 14 novembre 2012

Revenons sur la mobilisation des Indignés 974 dimanche matin devant la Préfecture.

Une poignée d’Indignés (974) a mine de rien, dimanche matin, chamboulé l’agenda et l’itinéraire — et ce n’était pas le but — du ministre des Outre-mer en visite dans l’île. Que veulent-ils ?

C’est simple : faire entendre la voix du peuple souffrant... et peu importe le nombre d’indignés. Et peu importe que ce soit un Africain du Cameroun qui conduise ou pas ce mouvement. Dimanche, ils sont venus du Tampon, de Saint-Pierre, de Saint-Paul, de Sainte-Suzanne, de Saint-Denis…

Montrer du doigt une personne selon son origine, sa couleur, n’est-ce pas du mépris et de la discrimination ? D’ailleurs, on a tous en nous une part africaine. Et La Réunion est une terre de peuplement, d’après les historiens.

Qui montre du doigt ? Eh bien, toujours les mêmes. Pas la peine de les citer. Leur objectif est connu, il s’agit de diviser les Réunionnaises et les Réunionnais. Ainsi, l’essentiel est perdu de vue, en l’occurrence la défense des personnes nécessiteuses.

Faire entendre la voix du peuple souffrant

Et Dieu sait si elles sont nombreuses ! Car voir sa maison être démolie alors que d’autres construisent est impensable. N’est-ce pas injuste ? D’autres destructions sont prévues. Les Indignés s’insurgent contre cette pratique.

On est à quelques semaines de la fin 2012. Quelle année ! Le nombre de personnes au chômage a bien crû. L’un des secteurs frappés de plein fouet est le BTP. Outre ce secteur, les jeunes sont un grand nombre, même diplômés, à galérer. Que fait-on pour enrayer la courbe grimpante du chômage ? Ah oui, il y a les contrats d’avenir. Eh bien, l’avenir nous le dira.

Et le RSTA et la prime COSPAR ! Et le prix de la bouteille de gaz et les produits solidaires ! Cette “bagatelle” est en sursis aussi. Ces informations sont primordiales, il est urgent de les transmettre à la population.

Où va La Réunion ? En tout cas, les Indignés, plus que jamais, vont se mobiliser pour qu’elle soit sur le cap d’une société juste.

JFN
Observateur de la vie réunionnaise

• Le ministre des Outre-mer a visité le Musée du rhum. Quel dommage qu’il n’ait pu se rendre dans les hôpitaux pour constater les dégâts de cet alcool !

Probable suppression du RSTA et de la prime COSPAR ?

On est allé demander à des citoyens bénéficiaires de ces primes ce qu’ils pensaient de leur possible fin.

• Éric : « Ce sera dramatique pour notre foyer ! Il est aussi annoncé la fin de la subvention accordée pour les prix de la bouteille de gaz et les produits solidaires ».

• Gilbert : « Je suis célibataire, la liste des factures à payer est nombreuse. Et si en plus on enlève ces primes de mon salaire, les débuts et fins de mois s’annoncent d’ores et déjà difficiles ».

• Sabine : « Cette annonce m’inquiète. Je perçois le SMIC, je vis seule. J’envisage de retourner chez mes parents ».

• Sonia : « Outre leur suppression, je n’ai pas entendu le ministre des Outre-mer évoquer une éventuelle compensation ».

• René-Paul : « À La Réunion, la vie est chère. Les enlever de notre paie est un non-sens ».

• Benoît : « Déjà, je vis avec un maigre salaire. Pour l’instant, peu d’hommes politiques montent au créneau pour leur prolongement ».

JFN


Kanalreunion.com