Luttes sociales

Le PCR appelle au débat pour changer de politique

Mobilisation intersyndicale du 8 octobre

Parti Communiste Réunionnais / 9 octobre 2015

Dans un communiqué, le Parti communiste réunionnais apporte son soutien aux revendications de la journée d’action intersyndicale du 8 octobre. Pour le PCR, ce mouvement rappelle la nécessité de changer de politique. « L’occasion de faire évoluer la situation est offerte par le débat voulu par le président de la République sur l’égalité réelle », écrit le PCR.

JPEG - 61.3 ko

Depuis plusieurs semaines, des mouvements sociaux secouent La Réunion. Cela touche en particulier les jeunes. Saint-Pierre, Saint-Denis, Sainte-Suzanne, Saint-Louis ont vu le développement de plusieurs manifestations.

Aujourd’hui, les syndicats ont mené une journée d’action. À Saint-Denis, la manifestation a rassemblé de nombreuses personnes. Cette expression organisée du mouvement social se tient à la veille de l’examen du projet de loi de Finances pour 2016.

Le projet de Budget 2016 prévoit la poursuite de la politique d’austérité commencée depuis déjà de trop nombreuses années. Il annonce de nouvelles baisses de dotation pour la fonction publique et les collectivités territoriales.

L’examen de ce budget a lieu aussi dans un climat difficile pour l’outre-mer. Le mode de calcul des salaires des fonctionnaires titulaires est mis sur la sellette par la Cour des Comptes dans deux rapports publiés cette année.
À la crise actuelle s’ajoute donc une inquiétude pour l’avenir.

Le Parti communiste réunionnais fait part de son soutien aux grévistes. Car l’action de ce 8 octobre démontre bien l’urgence de mener une nouvelle politique.
Pour La Réunion, l’occasion de faire évoluer la situation est offerte par le débat voulu par le président de la République sur l’égalité réelle. Deux textes sont prévus. Le premier vise à traiter la question de l’égalité réelle, et le second porte sur des mesures pour lutter contre les inégalités.

Le PCR appelle donc toutes les forces vives à s’emparer de ce débat, afin qu’il puisse notamment déboucher sur la mise en place à La Réunion de services publics suffisamment dotés en effectif, avec des travailleurs libérés de la précarité.


Kanalreunion.com