Luttes sociales

Le PCR salue le succès des manifestations contre le projet de loi El-Khomri

Des milliers de Réunionnais dans la rue ce 31 mars

Parti Communiste Réunionnais / 1er avril 2016

Soutien de la première heure de l’appel à manifester, le Parti communiste réunionnais se félicite du succès de la journée de mobilisation contre la loi El-Khomri. Il rappelle que ce texte ferait des dégâts encore plus graves qu’en France, car La Réunion compte un taux de chômage proche de 30 %. Le PCR constate également que « des conditions peuvent être réunies pour élaborer une autre politique qui prenne en compte les intérêts de toutes et de tous », une concertation d’autant plus urgente que le gouvernement se prépare à décider dans les trois mois de l’avenir de La Réunion. Voici le contenu du communiqué diffusé hier, 31 mars.

JPEG - 123.7 ko
Particulièrement concernés par le projet El-Khomri, les jeunes étaient en tête des manifestations à La Réunion.

Ce 31 mars 2016 à l’appel de l’Intersyndicale, les forces opposées au projet de loi gouvernemental sur la remise en cause du Code du travail ont organisé une série de manifestations à La Réunion et en France. Prévue de longue date, cette mobilisation avait pour but de peser sur le gouvernement, afin qu’il cesse de mener une politique qui aggrave la situation sociale.

À La Réunion, dès le début, le Parti communiste réunionnais a appelé à soutenir les manifestations de Saint-Denis et de Saint-Pierre. Dans notre île, les jeunes étaient en tête des défilés, car ils sont bien conscients qu’ils seront les principales victimes d’un projet qui les condamne à une vie de précarité. Dans notre pays, plus de la moitié des jeunes sont déjà au chômage.

Ces manifestations ont été un grand succès. Tous les discours demandent un changement de politique. C’est une nouvelle preuve que des forces vives proposent une autre vision que l’austérité imposée par les gouvernements qui se succèdent. Les mesures annoncées dans le projet de loi El-Khomri préparent une aggravation de la crise à La Réunion, où le chômage est déjà trois fois plus élevé qu’en France

Le PCR se félicite de la réussite des manifestations. Des conditions peuvent être réunies pour élaborer une autre politique qui prenne en compte les intérêts de toutes et de tous, en particulier des travailleurs, des personnes privées d’emploi, des précaires, des jeunes et des pauvres.

Ce rassemblement est d’autant plus nécessaire que nous sommes face à une échéance : le gouvernement doit décider dans les trois mois d’une politique qui va engager l’avenir de La Réunion pour les 25 prochaines années, au travers d’une loi d’orientation sur le thème de « l’égalité réelle ».

JPEG - 122.9 ko
Le PCR présent dans les défilés. Ici une délégation de Sainte-Suzanne conduite par Maurice Gironcel, secrétaire général du PCR et maire de la commune.


Kanalreunion.com