Luttes sociales

Le plan social n’est pas un impératif

Plus de 800 emplois sauvés à Good Year

Céline Tabou / 8 juin 2012

La direction de Goodyear Amiens-Nord a annoncé mercredi 6 juin, l’abandon des licenciements au profit d’un plan de départs volontaires. Ce plan social devait mettre un terme à l’activité de pneus tourisme à l’usine Goodyear d’Amiens-Nord, après avoir été plusieurs fois invalidé par la justice.

Le plan social concernait la suppression de 817 postes sur les 1.300 que compte le site. La CGT soulagée, a annoncé que « La direction de GDTF (Goodyear Dunlop Tires France) confirme » que dans le cadre de discussions avec la CGT Amiens-Nord, « il n’est plus question de licenciements contraints, mais uniquement d’un plan de départs volontaires », a-t-elle indiqué dans un communiqué.

« La direction abandonne le PSE (plan de sauvegarde de l’emploi), renonce à tout licenciement (et) s’engage à poursuivre l’activité tourisme »,
a affirmé de son côté la CGT Goodyear dans un communiqué. « La discussion (entre le syndicat et la direction) ne concerne que la possibilité de départs volontaires accompagnés d’indemnités conséquentes », a précisé le syndicat. « Au terme des discussions actuellement en cours, un document reprenant ces propositions sera soumis à l’ensemble du personnel (et) ne sera signé par la CGT que s’il est approuvé par tous les salariés en assemblée générale ».

Cette annonce pourrait remettre en cause les plans sociaux prévus dans plus d’une trentaine d’entreprises françaises, qui ont attendu la fin de l’élection présidentielle pour annoncer leur projet. Le mois dernier, Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, s’était entretenu avec les syndicats et le patronat afin d’échanger sur la situation sociale du pays. Après les législative, qui devront conforter la majorité au Parlement, le gouvernement saisira l’institution pour « adopter rapidement un certain nombre de mesures précises sur les licenciements boursiers et sur l’obligation pour un groupe, de céder à un repreneur un site industriel rentable qu’il envisagerait de fermer ».

Céline Tabou


Kanalreunion.com