Luttes sociales

« Le rapport Lebreton décrédibilisé par la réalité ! »

AJFER-Nou lé Kapab

Témoignages.re / 5 décembre 2013

La nomination du nouveau directeur du Centre Régional de Documentation Pédagogique montre que dès sa publication, le rapport du député Patrick Lebreton est décrédibilisé par les actes du pouvoir. L’administration a choisi de faire venir de 10.000 kilomètres un nouveau directeur pour le CRDP, plutôt que de solliciter les nombreuses compétences réunionnaises aptes à assurer de telles fonctions. Dans un communiqué, l’AJFER-Nou lé Kapab réagit :

JPEG - 35.1 ko
L’AJFER-Nou lé Kapab lors d’un débat sur l’emploi des jeunes à Saint-Joseph. La nomination d’une personne extérieure à la direction du CRDP à La Réunion amène à s’interroger sur la crédibilité des propositions contenues dans le rapport de Patrick Lebreton, estime l’AJFER-Nou lé Kapab.

« En dépit des promesses de François Hollande en début d’année, le gouvernement, par la voie du Ministre de l’Éducation Nationale, Vincent Peillon, vient de nommer une personne venant de l’extérieur au poste de directeur du Centre Régional de Documentation Pédagogique à La Réunion.

 

Après l’affront de la venue de Claudine Ledoux en tant qu’ambassadrice de la coopération régionale dans l’océan indien et la décision déboutée de faire venir une personne de l’extérieur au Centre National de la Fonction Publique Territoriale, cette nomination montre le mépris des autorités envers les Réunionnaises et Réunionnais compétents pour occuper les postes disponibles à La Réunion.

Alors que le rapport du Député Patrick Lebreton sur l’emploi des ultramarins dans leur territoire devrait être présenté ce mercredi au Ministre des Outre-mers, Victorin Lurel, cette nouvelle nomination décrédibilise les engagements du Gouvernement et les propositions prochainement annoncées dans le rapport de Patrick Lebreton.

On ne cesse de le répéter, la situation économique et sociale de La Réunion impose le changement mais surtout la priorité à l’embauche des Réunionnais. Face à une situation hors norme, il faut des mesures hors normes pour lutter efficacement contre le chômage.

C’est pourquoi, nous exhortons le Gouvernement à nommer un(e) Réunionnais (e) à la direction du Centre Régional de Documentation Pédagogique. Car aucun poste disponible à La Réunion ne doit échapper à une personne formée à La Réunion.

Nous resterons vigilants sur cette nomination et nous envisageons une mobilisation lors du prochain conseil d’administration du Centre Régional de Documentation Pédagogique (CRDP).

Nous invitons également les citoyens, les élus et les acteurs économiques, sociaux et associatifs à se mobiliser pour dénoncer cette nouvelle nomination qui va à l’encontre de l’intérêt de La Réunion.

Nou lé kapab pou nout péi ! »


Kanalreunion.com