Luttes sociales

Le SNJ pour une autre répartition des richesses

Le Syndicat national des journalistes et la réforme des retraites

Témoignages.re / 5 septembre 2013

Pour le SNJ Réunion, la réforme proposée est « une arnaque ». Le Syndicat national des journalistes appelle à se joindre au mouvement de l’intersyndicale. À La Réunion, le rendez-vous du rassemblement est donné mardi 10 septembre à Saint-Denis.

JPEG

« La "réforme" des retraites est une arnaque. Comment peut-on croire qu’on percevra une retraite après 43 ans de cotisations, alors que les générations actuelles n’obtiennent même pas un emploi à temps complet avant 25 ans ? À supposer que ces journalistes aient constamment un travail, sans période de chômage ou d’auto-entreprenariat contraint, ils devront travailler jusqu’à 68 ans. Et nous savons qu’il s’agit là d’une situation trop rare pour être vraisemblable : la profession se précarise ; des médias refusent de salarier leurs journalistes en leur imposant un statut d’"indépendant". La plupart des journalistes devront travailler bien après 70 ans pour percevoir une retraite décente.

Contre cette arnaque, il y a des solutions, proposées par l’Union syndicale Solidaires : notamment une autre répartition des richesses, qui restituerait aux salariés une partie de la richesse qui va actuellement aux actionnaires. Les fortunes augmentent, certaines vont se cacher à l’étranger (voir notamment l’empire Hersant qui a bénéficié des subventions publiques pour la presse... avant de brader ses journaux, alors que son patron s’est exilé en Suisse pour payer moins d’impôts). Cette "réforme" des retraites enrichira ceux qui peuvent s’acheter des immeubles de rapport, et appauvrira tous ceux qui n’auront que leur retraite pour payer un logement.

Pour dire non à cette arnaque nationale, le Syndicat national des journalistes appelle à la grève et à la manifestation, mardi 10 septembre à Saint-Denis, avec l’union Solidaires, la CGTR, la FSU, FO et l’Unef. »

Le bureau du SNJ 974


Kanalreunion.com