Luttes sociales

Le stage en France et plus à La Réunion

Une autre nouveauté l’an prochain

Témoignages.re / 2 juillet 2010

« De nombreux lauréats des concours du second degré vont devoir partir faire leur stage en métropole » et cela sans aide financière, affirme le SNES qui explique ce changement qui était dans l’air depuis trois semaines.

« Le SNES s’inquiète des faibles capacités d’accueil prévues à La Réunion pour les futurs lauréats aux concours interne et externe du CAPES et de l’agrégation 2010.
La situation va être très difficile dans certaines disciplines où pourtant les besoins existent, comme en Anglais où 50 candidats de La Réunion sont admissibles et 5 admis au concours interne à ce jour alors que seules 8 capacités d’accueil sont prévues. Ce qui veut dire que seuls 8 candidats reçus pourraient faire leur stage à La Réunion et que les autres devraient le faire en métropole.
Concrètement, et alors que dès la rentrée prochaine, les stagiaires seront mis en poste à temps complet dans la plupart des académies, de nombreux lauréats de La Réunion devront partir en métropole pour faire leur stage et, de plus, sans aucune aide comme celles qui existent pour les nouveaux titulaires. Ces affectations loin de chez eux et sans aide financière toucheront en premier lieu les jeunes des familles les plus modestes. Certains pourront peut-être revenir en tant que titulaires, l’année d’après, mais beaucoup devront ensuite à nouveau changer d’académie si, à l’issue de leur stage, ils sont affectés dans une autre académie.
Le SNES refuse que les jeunes fassent ainsi doublement les frais de la politique de suppression de postes du gouvernement et demande que les capacités d’accueil de La Réunion coïncident avec le nombre de reçus aux concours (…). »


Kanalreunion.com