Luttes sociales

Les étudiants manifesteront aujourd’hui pour la transparence

Rassemblement à l’Université à 13h30

Témoignages.re / 19 août 2009

Il y a près de deux semaines, l’UNEF alertait l’opinion sur des anomalies dans le recrutement des professeurs des écoles.
Rappelons les faits : après des louvoiements, tergiversations et des atermoiements, les services du rectorat ont fini par avancer le chiffre de l’arrivée de 158 enseignants issus d’autres Académies, contre 120 instituteurs environ ayant obtenu leur titre à La Réunion.
A cette inégalité issue d’un nombre artificiellement limité des postes mis au concours, s’ajouterait selon de nombreux témoignages une discrimination supplémentaire, les postes de remplaçants, plus durs à assumer, étant semble-t-il attribués majoritairement aux jeunes maîtres réunionnais, alors que les nouveaux arrivants bénéficieraient pour leur part plus souvent de postes fixes.
L’argument invoqué par l’administration rectorale en filigrane ou en privé ne laisse pas d’être surprenant : il s’agirait de ne pas donner prises aux « polémiques » et aux « faux débats ». Les Réunionnais ne seraient-ils donc pas capables de débattre de manière apaisée des conditions de recrutement du personnel éducatif de leur Région ?
Ces réticences à informer les étudiants et les médias réunionnais ne sont pas admissibles, à l’heure ou les Etats Généraux de l’Outre-mer ont posé le double principe d’un débat sans interdit et de la transparence institutionnelle.
C’est avant tout pour dénoncer cette attitude et ce manque de volonté de changement que les étudiants manifesteront demain à l’appel de l’UNEF.

G.G.


Kanalreunion.com