Luttes sociales

Les facteurs en grève illimitée

Saint-Denis – centre de tri

Témoignages.re / 22 septembre 2010

Depuis ce lundi 20 septembre 2010 et à l’appel de la CGTR, FO et SUD PTT, les postiers du centre de tri de Saint-Denis sont en grève illimitée. Ces derniers dénoncent la mise en place du projet “Facteurs d’avenir”, qui doit entrer en vigueur le 18 octobre prochain. Selon les syndicats, une vingtaine de postiers ont répondu à l’appel. La Direction, de son côté, affirme que seules douze personnes étaient en grève hier.

Le projet “Facteurs d’avenir”, déjà en place dans plus de 73% des postes métropolitaines et dans quatre centres de tris à La Réunion, inquiète les postiers de Saint-Denis. Ce projet implique plusieurs modifications et réorganisations. « Avant le projet, on travaillait 42 heures par semaine pendant cinq semaines et nous avions une semaine de repos », explique Eric Taochy, secrétaire départemental de SUD PTT. « Maintenant on va travailler 35 heures par semaine, mais le nombre de tournées va augmenter, puisqu’on travaillera moins. Le problème, c’est qu’il n’y a pas d’emploi créé. Les tâches vont donc être répercutées sur les autres et nous ferons des heures supplémentaires », ajoute le syndicaliste.

Anne-Marie Niantien, directrice de groupement courrier, confirme : « Les 35 heures ne sont pas là pour créer des emplois, mais pour créer des tournées. En plus, le régime de travail s’est fait en concertation avec les facteurs, et la majorité a choisi les 35 heures ». « Avec ce projet, certains postiers auront plus de responsabilités et devront apprendre à travailler en équipe, des promotions sont donc à prévoir », explique la directrice.

Pour le secrétaire départemental de SUD PTT, ce projet signifie à long terme « plus d’embauches de CDD en CDI, plus de mutations, et entre 2010 et 2015, 50.000 suppressions d’emplois à La Poste ».

Hier matin, les syndicats étaient reçus par la Direction pour discuter de la mise en place du projet. « On espère qu’il y aura des propositions concrètes », lançait Jean-Luc Vélia quelques minutes avant la réunion.


Kanalreunion.com