Luttes sociales

Les facteurs restent au régime des 35 heures

Poste de Saint-Joseph

YVDE / 5 février 2010

Echec à la direction de la Poste de Saint-Joseph. Hier matin, un vote confirme la volonté des facteurs de conserver leur temps de travail de 35 heures.

Un vote des trente-huit facteurs s’est déroulé, hier matin au bureau de poste de Saint-Joseph, sur la question de l’organisation des tournées. Il a donné une majorité confortable — vingt-trois pour — au maintien des 35 heures. « C’est une bonne chose car cela pérennise les emplois », a déclaré Jean-René Maillot, responsable CGT-PTT - secteur Sud.
La Direction de l’agence de Saint-Joseph avait tenté d’imposer une organisation des tournées sur la base de 36 heures 51 minutes avec sécabilité, en organisant une consultation dont le déroulement était contesté par une grande partie des postiers qui s’étaient mis en grève du 27 janvier au 2 février 2010.
Cette organisation des tournées sur la base de 36 heures 51 minutes avec sécabilité entraînait forcément une réduction du personnel. Puisque les tournées des facteurs en repos étaient prises en charge, dans le projet de la Direction, par les facteurs au travail, en plus de leur propre tournée. Alors que l’organisation des tournées à Petite-Ile, centre de courrier rattaché au centre de Saint-Joseph, restait inchangée sur la base des 35 heures.
La mobilisation des facteurs a déjoué les manœuvres de la Direction de l’agence. Mais il faut s’attendre, ici et là, dans d’autres centres de courrier, à des manœuvres de ce genre. En effet, ces tentatives de réorganiser les tournées des facteurs entre dans projet Facteur d’Avenir qui conduit à supprimer des milliers d’emplois à l’échelle nationale et dont la CGTR-PTT demande le retrait.

YVDE


Kanalreunion.com