Luttes sociales

Les files d’attente ne cessent de grandir

Pôle Emploi

Témoignages.re / 16 février 2011

Le SNU Pôle Emploi-FSU Réunion-Mayotte dénonce dans un communiqué les effets d’annonces médiatiques concernant les promesses sur l’emploi et le chômage lors de chaque campagne électorale. Selon le syndicat, rien ne change, et pire, de plus en plus de personnes s’inscrivent à Pôle Emploi.
Le SNU Pôle Emploi-FSU Réunion-Mayotte « exige un changement radical de politique ».

« Chaque campagne électorale voit fleurir son lot de promesses et d’effets d’annonces médiatiques concernant l’emploi et le chômage.
La mesure annoncée dernièrement par le président de la République n’échappe pas à la règle.
L’effet médiatique est garanti : un demi-million d’euros en faveur de la lutte contre le chômage.

Concrètement, va-t-on pouvoir proposer un emploi aux 110.000 chômeurs de notre département ? Concrètement, les milliers de demandes de formations ou de contrats aidés vont-elles être satisfaites grâce ou avec les nouvelles annonces de Nicolas Sarkozy ?

Non car, faute d’avoir les moyens nécessaires, à ce jour, Pôle Emploi Réunion-Mayotte n’est pas en mesure de suivre la moitié des demandeurs inscrits.

Non car, en l’absence d’actions et de mesures spécifiques concrètes pour les milliers de sans emploi de notre département, les files d’attente des agences de Pôle Emploi ne cessent de grandir.
Vouloir faire croire aux familles réunionnaises que Pôle Emploi sera capable en un temps record de convoquer tous les chômeurs de longue durée pour leur proposer une formation qualifiante ou un emploi relève de la tromperie !

La dégradation de notre situation économique se traduit par une aggravation de la situation déjà très tendue dans les agences de Pôle Emploi. Les annonces en trompe-l’œil du gouvernement ne feront qu’accentuer l’insatisfaction des usagers et mettront encore plus dans la difficulté les agents de Pôle Emploi Réunion-Mayotte.

Force est de constater l’échec cuisant du gouvernement actuel, qui vire de bord en matière de traitement social du chômage au moyen de contrats aidés.

Cette politique a depuis des années montré ses limites pour notre département.
Sa démographie, avec l’arrivée massive chaque année de milliers de jeunes sur le marché de l’emploi, offre peu de perspectives d’embauches.

Le SNU Pôle Emploi-FSU Réunion-Mayotte exige un changement radical de politique : Seule une intervention énergique des différents acteurs et des décideurs politiques locaux en soutien à l’emploi durable, associée à une augmentation des moyens en faveur du service public, seraient susceptibles d’inverser réellement la tendance, et donner un espoir aux milliers de familles réunionnaises touchées par le chômage. »


Kanalreunion.com