Luttes sociales

Les grévistes de la SIDR entendus par Nassimah Dindar

Mouvement social

Témoignages.re / 24 juin 2010

Environ 200 employés de la SIDR (Société immobilière du département de La Réunion) sont entrés en grève illimitée ce mercredi 23 juin 2010. Ils demandent notamment la réouverture des négociations annuelles obligatoires (NAO) et de meilleures conditions de travail.
Les grévistes sont restés devant la SIDR toute la matinée en attendant une éventuelle arrivée du directeur, Patrick Jourdain. Face au silence de la direction, les manifestants ont pris le chemin du Département afin de faire part de leurs doléances.
Les représentants syndicaux ont pu s’entretenir brièvement avec Nassimah Dindar. Une fois les revendications des salariés présentés, la présidente du Département à faire part de son sentiment concernant la place du Conseil général au sein de la SIDR. « Nous ne sommes pas respectés. À chaque conseil d’administration, des gens viennent de Paris et nous donnent des ordres. Ce ne sont pas les élus qui décident. Pourtant à La Réunion, c’est le Conseil général qui gère la politique de logement social », a t-elle lancé.
« La gouvernance de la SIDR ne convient pas à la collectivité. Notre position n’est pas prise en compte. Dans cette situation, soit l’État doit racheter nos actions et prendre la gouvernance totale de la SIDR, soit il doit nous vendre la totalité des actions afin que nous puissions enfin prendre des décisions », a t-elle poursuivi. « Je ne vois pas pourquoi nous prenons la gouvernance de l’établissement si nous ne pouvons pas prendre de décision », a t-elle terminé.

 Imaz Press Réunion 


Kanalreunion.com