Luttes sociales

Les indemnités de perte d’emploi ne suivent pas l’inflation

Revalorisation des prestations chômage

Témoignages.re / 29 avril 2013

Non seulement les travailleurs privés d’emploi ne bénéficient d’aucune prime compensant la vie chère, mais en plus, ils doivent faire face à une baisse de leur pouvoir d’achat. 2,2% dont plus de 5% dans l’alimentation, telle est la hausse des prix. Les prestations chômage vont être augmentées de 1,3%.

JPEG - 38.8 ko
En un an, les prix de l’alimentation ont augmenté de plus de 5%. Les prestations chômage de Pôle emploi sont loin de suivre ce rythme, les allocataires vont perdre du pouvoir d’achat.
(photo d’archives C.F.)

« Sont revalorisés de 1,3%, à compter du 1er avril 2013 :

- le salaire journalier de référence et le montant minimal de l’allocation spéciale du Fonds national de l’emploi (AS-FNE) "préretraite licenciement" et l’allocation de préretraite progressive du Fonds national de l’emploi (PRP-FNE) ;

- le salaire journalier de référence des allocations de cessation anticipée d’activité (CASA/CATS) ;

- le montant de l’allocation complémentaire (ACO) ;

- le montant minimal de l’allocation de remplacement pour l’emploi (ARPE).

Le salaire de référence est revalorisé dès lors qu’il est intégralement composé de rémunérations antérieures au 1er octobre 2011.

Le montant journalier des allocations visées est ainsi porté à :

- 31,70 € pour l’AS-FNE ; ?- 15,87 € pour la PRP-FNE ; ?- 28,53 € pour le congé-solidarité DOM ; ?- 31,70 € pour l’ARPE. »

(Source Pôle emploi)


Kanalreunion.com