Luttes sociales

Les lycéens mobilisés contre la réforme des retraites

La mobilisation continue

Sophie Périabe / 26 octobre 2010

Les établissements Pierre Lagourgue, Bois Joly Potier et Roland Garros, 3 lycées de la commune du Tampon ont participé hier activement à la mobilisation générale contre la réforme des retraites.

Très tôt, hier matin, des lycéens soutenus par l’UNL (Union nationale lycéenne) ont tenté de bloquer l’entrée du lycée Roland Garros au Tampon, en vain. Ils ont ensuite organisé un sit-in improvisé devant le lycée, bloquant la circulation. Au fil de la matinée, jusqu’à 300 élèves, selon le syndicat, ont participé au mouvement. Des jeunes des deux autres lycées du Tampon ont rejoint la manifestation. Des poubelles ont été renversées sur la chaussée, d’autres ont été brûlées, obligeant les pompiers à intervenir.
Des hommes de la compagnie d’intervention ont été appelés afin de déloger les lycéens. « Les coups ont été assez violents », déplore Alexis Chaussalet, représentant fédéral du syndicat lycéen. Les jeunes se sont ensuite dirigés vers le rond-point au niveau de la Route Nationale. Durant une demi-heure, la circulation a été bloquée. Une nouvelle fois, des poubelles ont été incendiées. Les gendarmes ont, de nouveau, déloger les lycéens « avec encore plus de violence » précise Alexis Chaussalet.
Les manifestants ont ensuite rejoint leur établissement en empruntant le boulevard du lycée, perturbant la circulation.
Après avoir tenté de mobiliser les troupes à l’intérieur du lycée, à 11h30, les jeunes étaient de retour devant les grilles de l’établissement, empêchant toute circulation.
Vers 12h, tout était rentré dans l’ordre.
L’après-midi était consacré à la préparation de la mobilisation du lendemain. En effet, demain (ndlr : aujourd’hui), les lycéens des trois lycées du Tampon se retrouveront au campus sud, avec les étudiants, afin pour poursuivre la mobilisation. Des défilés et opérations coup de poing sont à prévoir à partir de 9 heures.

SP


Kanalreunion.com