Luttes sociales

Les maires refusent une baisse de leurs recettes décidée par la Région

L’Association des maires contre une mise sous tutelle des communes

Témoignages.re / 15 mars 2012

Suite à la proposition du Président de la Région de prendre une part de l’octroi de mer pour financer une baisse du prix des carburants, pour l’Association des maires de La Réunion, une cession, même infime, signifierait pour plusieurs communes « une mise sous tutelle financière », indique un communiqué signé Roland Robert, président de l’Association des maires.

Dans le contexte de la hausse des prix des hydrocarbures et des différents mouvements de contestations des professionnels de la route, des associations de consommateurs et de la population réunionnaise, de nombreuses tables rondes et réunions de concertation ont été organisées. Ces réunions rassemblaient, outre les acteurs des revendications, le représentant de l’État et des collectivités, Conseil régional et Conseil général, ainsi que des représentants dé l’Association des Maires.

Plusieurs pistes ont été évoquées en vue d’une résolution rapide de la crise.
Lors de la dernière réunion de concertation qui s’est tenue en Préfecture en février dernier, les protagonistes ont obtenu, outre la baisse du prix de la bouteille de gaz à 15 euros acquise dès le début des négociations, une baisse significative des prix sur 60 produits de première nécessité, financée à hauteur de 5 millions d’euros par le Conseil général, ainsi qu’une baisse de 8 centimes d’euro sur le prix des carburants.

Cette dernière réduction devait être obtenue par un effort commun de compensation du Conseil régional et des communes qui se voyaient contraintes de céder une part de la dotation d’octroi de mer.

Or, en l’état actuel des finances des 24 communes de l’île, grever le budget des collectivités, même sur une infime partie de cette enveloppe, signifierait pour plusieurs d’entre elles une mise sous tutelle financière.

Le président de la Région s’est engagé auprès des collectivités afin d’établir un mécanisme de compensation afin d’éviter qu’elles ne soient lésées et qu’au final, ce soit le contribuable qui paie la facture.

Une lettre a été adressée en ce sens en fin de semaine dernière à Monsieur Didier Robert en vue d’organiser dans les meilleurs délais une réunion de travail avec les 24 maires de l’île afin de trouver une solution viable et acceptable pour tous les partenaires.

Nous sommes actuellement dans l’attente de cette rencontre, après laquelle je serai en mesure de donner la position des maires de l’île sur la problématique de la cession de l’octroi de mer en faveur de la baisse du prix des carburants.

Le président, Roland Robert


Kanalreunion.com