Luttes sociales

Les petites banques dans l’incertitude

Témoignages.re / 18 septembre 2012

Les dernières décisions de la Banque centrale européenne pourraient lui octroyer le pouvoir de superviser le système bancaire, et donc de mettre en difficultés les petites banques. De nombreuses petites banques ou caisse d’épargne locale ne peuvent atteindre des objectifs de rentabilités de 20 à 25%. « Les régulateurs peu au fait des particularités régionales jugeront notre surface financière insuffisante et nous mettront dans le même sac que d’autres établissements qui, eux, ont de véritables problèmes » a expliqué l’un des administrateurs, Ralf Müller, de Sparkasse Bad Sachsa en Allemagne. La BCE aura sous sa supervision 6.000 banques, dans le cadre du projet d’union bancaire dévoilé la semaine dernière par le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso. Mais la banque aura également la possibilité de surveiller, sanctionner et même fermer des banques, au détriment des usagers.
Cette proposition crée la division au sein de l’Union européenne, l’Allemagne souhaite conserver sa surveillance sur son système bancaire, elle a indiqué que la mission donnée à la BCE sera trop importante pour une seule autorité de régulation. Pour les pays de l’UE qui ne font pas partie de la zone euro, l’octroi à la BCE d’un droit de regard sur leurs banques qui opèrent dans la zone est rejeté par une majeure partie. De leurs côtés, les responsables des petites banques expliquent que leur structure n’a pas la capacité de financer les dettes des Etats et des banques en rapport.


Kanalreunion.com