Luttes sociales

Les raisons du soutien du Cercle Philosophique Réunionnais

Mise en place du compte-à-rebours pour l’éradication de l’extrême pauvreté le 31 décembre 2015

Témoignages.re / 28 décembre 2013

JPEG - 67.4 ko
Le 18 décembre dernier, l’Appel de l’Ermitage a fêté son premier anniversaire. Prochaine étape de la mobilisation : le lancement du compte-à-rebours pour l’éradication de l’extrême pauvreté le 31 décembre 2015.

Le 24 décembre dernier, le Cercle Philosophique Réunionnais a transmis à ses adhérent(e)s et ami(e)s l’annonce du projet du Comité de l’Appel de l’Ermitage de mettre en place un compte-à-rebours égrenant le nombre de jours nous séparant de la date échéance des Objectifs du Millénaire pour le Développement des Nations Unies ; un programme dont la France est signataire.

Notre association a également transmis l’invitation à l’inauguration de ce compte-à-rebours au siège du Comité de l’Appel de l’Ermitage le 31 décembre 2013 à 10h à l’Espace Citoyen de Saint-Paul (116 boulevard du Front de mer, face à l’entrée du parcours de santé, 0692 152 192).
Deux ans — jour pour jour — avant le 31 décembre 2015, le Comité de l’Appel de l’Ermitage souhaite un sursaut qualitatif en faveur de nos compatriotes les plus démunis.

Le Cercle Philosophique Réunionnais a tenu à exprimer sa solidarité avec ce comité et donc à apporter son soutien à son initiative du mardi 31 décembre prochain afin de combattre la pauvreté à La Réunion. Il sera présent à ce rendez-vous et vous invite également à participer à ce rassemblement de la solidarité réunionnaise avec les plus pauvres du pays. Voici les raisons de ce soutien :

De toutes les pires injustices auteurs de bien des souffrances, la pauvreté et l’extrême pauvreté posent la question fondamentale de l’inégalité entre les humains en regard des grandes promesses du progrès. La Réunion a connu dans des temps anciens de telles misères et, dans leurs vêtements de « gonis », bien de ses enfants ont parcouru les tristes chemins de la faim.
Les temps ont un peu changé. Pour la majorité. Mais le Cercle Philosophique Réunionnais ne veut pas oublier et ne peut s’empêcher de songer au retour de la pauvreté, à la misère des uns et à l’extrême richesse des autres. Face à cela, nous souhaitons contribuer à l’atténuation du fléau, par nos réflexions et tout ce que nous pouvons apporter comme aide ou assistance.

 Le Président,
Viracaoundin Jean
 


Kanalreunion.com