Luttes sociales

Les Réunionnais ont misé 142 millions d’euros en 2011

Jeux de hasard - Française des jeux

Témoignages.re / 5 janvier 2012

La Française des jeux (FDJ) a enregistré 142 millions d’euros de mises pour La Réunion en 2011. « Le chiffre d’affaires de l’entreprise a connu une augmentation de 5% », précise Fabienne Vouillon, courtier-mandataire de la Française des jeux à La Réunion. L’Euro Millions et le Loto sont les jeux préférés des Réunionnais et arrivent en tête des mises. Au niveau national, l’année 2011 a été une année record avec 11,4 milliards d’euros misés dans toute la France, soit une augmentation de 8,5% par rapport à 2010, précise l’AFP (Agence France Presse).

« Cette hausse est la plus importante avec celle de 2009 (8,6%) dans l’histoire de l’opérateur de jeux, dont le capital est détenu à 72% par l’État », note l’“AFP”.

Le Loto, jeu emblématique de la FDJ né en 1976, redevient le premier jeu de la FDJ, devant l’Euro Millions, en « cumulant plus de 1,5 milliard d’euros de mises, un niveau stable par rapport à 2010 », indique “lefigaro.fr”. Il précède l’Euro Millions qui a bénéficié en 2011 d’un second tirage hebdomadaire et de deux cagnottes de 185 et 162 millions d’euros. « Ce qui a d’ailleurs valu à un joueur anonyme du Calvados de pulvériser, le 13 septembre, le record des gains à un jeu d’argent en France en empochant la somme fabuleuse de 162 millions 256.622 euros », souligne l’“AFP”.

« En période de crise, les marques comme le Loto et l’Euro Millions résistent bien, car elles s’adressent avant tout au grand public », a déclaré à l’“AFP” le PDG de la Française des jeux (FDJ), Christophe Blanchard-Dignac. « Un des rôles de la loterie, c’est de faire rêver et de donner un petit moment de bonheur dans un univers de contrariétés », a-t-il ajouté.

“lefigaro.fr” explique que « près de 27 millions de Français misent 8 euros en moyenne chaque semaine ». Sur les 11,4 milliards d’euros misés au niveau national, « 64,4% de cette somme ont été reversés aux joueurs, 3 milliards d’euros au budget de l’État », indique le site du “Figaro”.

Pour 2012, le patron de la FDJ entend faire preuve d’une « très grande prudence », mais se félicite déjà des trois vendredi 13 à venir en 2012, car la FDJ enregistre à chaque vendredi 13 deux fois plus de mises qu’un vendredi normal, rapporte l’“AFP”. Le département de La Réunion se trouve en 21ème place et Fabienne Vouillon estime que l’« on ne peut pas du tout prédire les chiffres de 2012 ».

Malgré la libéralisation des jeux d’argent en ligne, la FDJ reste la deuxième loterie mondiale. Elle compte 35.000 de points de vente dans 12.000 communes qui ont réalisé 97% des ventes, selon les chiffres donnés à l’“AFP” par l’opérateur.

Depuis 15 ans, La Réunion se place à la 21ème place au classement des départements où l’on joue le plus.

www.ipreunion.com

Quand La Réunion assiste la France

142 millions d’euros ont été versés par les Réunionnais dans les caisses d’une entreprise détenue à 72% par l’État, cette somme est en augmentation.

L’aggravation de la crise augmente donc l’attrait de l’argent facile pour une population très pauvre. C’est le même phénomène en France, mais il a ici un relief particulier.

Car combien de fois jette-t-on la suspicion sur les Réunionnais, accusés de bénéficier des largesses de la France alors que ce n’est que la solidarité nationale.

Comme il est certain que la totalité des sommes n’est pas redistribuée à La Réunion, une partie restera donc en France. Un impôt qui va directement dans les caisses de l’État en quelque sorte, puisque ce dernier détient 72% des actions de la loterie.

Autant dire que La Réunion assiste la France.

Et c’est sans doute loin d’être le seul secteur où le flux d’argent en provenance de La Réunion est plus important que celui qui vient de France.

MM


Kanalreunion.com