Luttes sociales

« Les salariés de la CILAM ont raison de se battre ! »

CGTR Chambre d’agriculture

Témoignages.re / 6 juin 2013

Nouveau soutien pour les travailleurs de la CILAM avec la CGTR Chambre d’agriculture. Le syndicat dénonce la mainmise de l’URCOOPA sur l’agroalimentaire de l’île de La Réunion. Le trésorier de cette coopérative n’est autre que le président de la Sicalait, qui sert d’intermédiaire entre les éleveurs laitiers et l’usine de transformation CILAM.

La CGTR CHAMBRE D’AGRICULTURE apporte sa solidarité aux salariés de la CILAM qui sont en grève depuis mercredi 29 mai.

Les travailleurs de la CILAM comme l’ensemble du monde du travail doivent faire face à la baisse vertigineuse de leur pouvoir d’achat. Leur revendication d’augmentation de salaire de 50 euros ainsi qu’une prime de 600 euros est donc totalement légitime et justifiée.

Leur revendication salariale est bien dérisoire comparée aux 5 millions d’euros (chiffres des grévistes) de bénéfices que se sont partagés les actionnaires de cette entreprise.

La CILAM, tout comme la Sicalait fait partie du groupe Urcoopa (le président de la Sicalait n’est autre que le trésorier de l’Urcoopa !) qui contrôle pratiquement toute la filière agro-alimentaire de l’île.

Les capitalistes de ce groupe dans a poche de qui tombent toutes les dividendes issues de l’exploitation de près de 1200 salariés ont non seulement les moyens de payer les travailleurs de la CILAM mais également d’indemniser les petits éleveurs laitiers qui ont perdu leur production du fait de l’entêtement et de la rapacité des dirigeants de la CILAM.


Kanalreunion.com