Luttes sociales

Les vétérinaires en colère

Mobilisation le 6 novembre

Témoignages.re / 5 novembre 2013

Les vétérinaires se mobilisent contre la disposition introduite récemment dans le projet de loi d’avenir de l’agriculture qui limite la possibilité pour les vétérinaires de délivrer la totalité des médicaments nécessaires au traitement des animaux. Voici le communiqué du syndicat des vétérinaires de La Réunion.

JPEG - 46.9 ko
Le 6 novembre sera une "journée sans vétérinaires", les cabinets et les cliniques n’assureront que les seules urgences.

« Une disposition introduite récemment dans le projet de loi d’avenir de l’agriculture limite la possibilité pour les vétérinaires de délivrer la totalité des médicaments nécessaires au traitement des animaux : il s’agit de l’interdiction de délivrer certains antibiotiques catégorisés "critiques".

La profession vétérinaire participe très activement depuis 18 mois à toutes les réflexions en cours visant à réduire l’utilisation des antibiotiques dans les thérapeutiques animales, montrant ainsi son implication dans le dossier de l’antibiorésistance et la mise en place du plan EcoAntibio 2017.

Tout cela en pure perte, face au dogmatisme du Ministère de la Santé qui a refusé toute concertation avec les vétérinaires. Suspectés de prescrire et délivrer des antibiotiques en excès à des fins mercantiles, nous sommes condamnés sans preuve et sans procès. Ulcérés par la mise en doute de leur probité et de leur éthique, et désabusés par la désinvolture dont fait preuve l’état à leur encontre, les vétérinaires tirent toutes les conséquences de cette accusation.

Cela se traduira par l’allongement du délai d’intervention lors des urgences, un parcours de soin inutilement compliqué, une moindre disponibilité des traitements pour les animaux. De plus, la profession craint que cette interdiction partielle de délivrance ne soit que le début d’une interdiction plus générale : le découplage entre la prescription du médicament et la délivrance de celui-ci. Cette mesure aurait des conséquences majeures sur les structures vétérinaires (licenciements, arrêt d’activité).

C’est pourquoi les vétérinaires en colère se mobilisent le 6 novembre prochain : une grande partie d’entre eux manifesteront à Paris devant le ministère de la Santé ; pour la première fois depuis 40 ans, les vétérinaires impliqués interrompront leur activité pour une journée, le 6 novembre. Lors de cette "journée sans vétérinaires", les cabinets et les cliniques n’assureront que les seules urgences. Un grand nombre de vétérinaires de La Réunion s’associent à ce mouvement de colère ; nous invitons donc les usagers à se rapprocher de leurs vétérinaires respectifs ».

Docteur Frédéric Aymé

Président du syndicat des vétérinaires de La Réunion


Kanalreunion.com