Luttes sociales

Manifestation aujourd’hui à la Préfecture

Enseignants mutés en métropole

Témoignages.re / 22 avril 2010

Après avoir passé leur huitième nuit à la Pyramide inversée ce mardi soir, les 41 enseignants mutés en région parisienne ont rejoint leur campement à l’Hôtel de Région ce mercredi 21 avril 2010 dès 11 heures. Plus tôt dans la matinée, dès 9 heures, ils s’étaient rassemblés devant le Rectorat. Une délégation composée de la députée maire de Saint-Paul Huguette Bello, de Christian Picard de la FSU et de 5 enseignants stagiaires, a été reçue à 10 heures par la DRH de l’Académie. Par ailleurs, la visite officielle de la ministre de l’Outremer initialement prévue du jeudi 22 au samedi 24 avril est reportée du 19 au 22 mai. Néanmoins, la manifestation des enseignants mutés programmée ce jeudi dès 9h devant la Préfecture est maintenue.

La rencontre entre la délégation et les services académiques n’a pas permis aux enseignants grévistes d’en savoir plus. Une prochaine rencontre est fixée pour ce mercredi 28 avril au Rectorat. Des données techniques concernant les besoins de l’Académie ont été transmises au ministère ce vendredi.

Soutenus par la FSU, les enseignants affectés en métropole ont été rejoints dès 9 heures ce mercredi par Huguette Bello. Dès son arrivée devant les grilles du Rectorat, cette dernière a insisté pour qu’un entretien soit fixé entre l’Académie et les manifestants. Les grévistes ont également été rejoints par la section locale de l’UNEF (Union nationale des étudiants de France).

La députée maire a en effet défendu la position des jeunes professeurs qui souhaitent être affectés à la Réunion, dans leur académie d’origine, dès le début de leur mobilisation.

Pour rappel les enseignants souhaitent « un calibrage conforme aux besoins réels », que les néo-titulaires soient nommés sur les postes vacants et transformer les heures supplémentaires en postes à temps plein.

Les professeurs maintiennent leur mobilisation pour ce jeudi matin devant la Préfecture. « Nos demandes d’audience avec le Préfet sont pour l’heure restées sans réponse » déplore le collectif des enseignants mutés.

Le ministre Luc Châtel devrait rendre une réponse définitive dans les prochains jours après un nouvel examen du dossier.


Kanalreunion.com