Luttes sociales

Marges et fiscalité pèsent sur les prix à la pompe

L’ARCP à la Direction de la répression des fraudes

Témoignages.re / 24 février 2011

L’ARCP (Alliance des Réunionnais contre la pauvreté) avait rendez-vous hier à la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes), dans la « continuité du travail d’investigation et de pression sur les prix du gaz et des carburants ».

Tableau détaillé des prix en main, Jean-Hugues Ratenon confirme les « marges exorbitantes et la fiscalité très lourde » : par exemple pour le super sans-plomb, le consommateur paye 1,53 euro dont plus de 20 centimes de marges et 74 centimes de fiscalité. L’ARCP demande une fois de plus la baisse des prix, malgré le contexte international. « Ce n’est pas au consommateur de payer ce qui se passe dans les pays arabes. Ni les marges, ni la fiscalité ne bougent », dénonce Jean-Hugues Ratenon.
L’ARCP se félicite cependant de la transparence sur les prix des carburants. Un combat de longue date qui aurait du être mené par l’Observatoire des prix et des revenus. « Je suis étonné du silence de l’Observatoire. Que font ses membres ? », demande le porte-parole de l’ARCP. Par ailleurs, l’ARCP dénonce le « silence radio » des élus, notamment de la Région. Elle demande aux élus de se réunir pour « protéger le pouvoir d’achat des Réunionnais ».

EP


Kanalreunion.com