Luttes sociales

Mobilisation de l’intersyndicale le 27 mai

Réforme des retraites

Témoignages.re / 26 mai 2010

L’intersyndicale (Unsa, CFTC et Solidaires) appelle à la mobilisation contre la réforme des retraites ce jeudi 27 mai 2010. Rendez-vous est donné à 10 heures devant la préfecture pour dénoncer une réforme « dangereuse et bâclée ». Cette manifestation fait écho au mouvement national qui aura lieu le même jour.

« On peut financer autrement les retraites », a lancé Armand Hoareau, secrétaire général de l’Unsa Réunion lors d’une conférence de presse organisée ce mardi 25 mai. « Retarder l’âge de départ à la retraite et allonger le nombre d’annuités ne permettront pas d’améliorer un système qui marche mal », indique le syndicaliste. « Ces points ne sont pas négociables », poursuit-il.

Plusieurs pistes sont évoquées par les dirigeants syndicaux pour une « réforme juste et équitable ». Jocelyn Cavillot, délégué syndical de Solidaires, propose la taxation des dividendes des entreprises. « Il est hors de question de faire supporter cette réforme uniquement sur les salariés », explique t-il. Pour Louis Arnold, président de la CFTC, « la réforme des retraites doit passer par la relance de l’emploi ». « Le système de retraite par répartition est financé par les salaires. Si on ne s’attache pas à la création d’emploi, on ne pourra plus financer les retraites à un moment donné », rappelle-t-il.

L’Unsa quant à elle juge que le financement des retraites passe par « la solidarité nationale et donc des ressources fiscales ». Parmi les solutions proposées, le syndicat remet en cause le bouclier fiscal et l’exonération des heures supplémentaires. Elle exige aussi la taxation de l’intéressement et la participation pour les entreprises. Ainsi, Armand Hoareau pense que « porter de 4% à 15% le forfait social sur l’intéressement rapporterait environ 1 milliard d’euros ». L’Unsa estime que les mesures qu’elle propose « produiraient de l’ordre de 10 milliards d’euros par an ».



Un message, un commentaire ?



Messages






  • au vu des organisations "de masse" qui appellent, à juste titre, à manifester contre le projet gouvernemental de démolition des retraites, je me pose la question : est-ce que les salariés sympathisants de la cgtr, de la cfdt, de fo, du pcr ou du ps ne sont pas concernés par cette menace ?
    qu’attend-on pour appeler à descendre dans la rue : que la loi passe, ou quoi ?

    Article
    Un message, un commentaire ?






    • malheureusement, qu’il y ai 2 ou 3 millons de manifestants pour conserver la retraite à 60 ans ne changera pas la positioin du roi sarkozy et de l’ump !c’est déja programmé depuis plusieurs mois et la concertation avec les partenaires sociaux était du cinéma ! maintenant il faut attendre 2012 pour jeter ces gens de l’ump et sarkozy et enfin faire une politique qui ne soit pas que pour les riches ! et rétablir la retraite à 60 ans ! le gouvernement n’a que faire des gréves et des manifestations ,c’est donc le bulletin de vote qui décidera de la poursuite ou non de cette politique rétrograde et destructrice des acquis sociaux conquis par de dures luttes par nos anciens !

      Article
      Un message, un commentaire ?






  • Sur RFO, le PCR a dit son "soutien total" à la manif

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com