Luttes sociales

Mobilisation des professeurs contre une baisse des moyens au lycée Évariste de Parny de Saint-Paul

Non aux classes surchargées

Témoignages.re / 22 février 2016

Suite à un débrayage vendredi pour dénoncer la diminution des moyens, des professeurs du lycée Evariste de Parny à Saint-Paul ont diffusé hier un communiqué pour annoncer le lancement d’une pétition, et des rencontres avec les parents des collèges.

Depuis la réforme des lycées de 2010, notre établissement a connu chaque année une baisse de sa dotation horaire de fonctionnement.
La dotation étant devenue insuffisante, à la rentrée 2014, le Lycée Évariste de Parny a dû faire des choix.

Nous avons donc décidé de porter une attention particulière au niveau de seconde en constituant 13 classes à 25 élèves (les 4 classes à options Bachibac et Européenne restant à 35 élèves faute de moyens).

En effet, le niveau de seconde concentre de nombreux enjeux. L’entrée au lycée est pour beaucoup d’élèves un moment difficile avec des exigences pédagogiques nouvelles qu’un grand nombre d’entre eux ont du mal à atteindre, une autonomie plus grande, une orientation en fin d’année déterminante... Il s’agissait pour notre lycée de permettre un meilleur suivi des élèves arrivant de collège avec des niveaux très contrastés.
Suite à ce changement, les professeurs s’accordent à dire que :

• L’ambiance de travail dans les classes s’en trouve améliorée ;
• La détection des difficultés des élèves et la lutte contre le décrochage sont plus efficaces ;
• Il est enfin possible pour le professeur principal de travailler sur le projet d’orientation de chaque élève ;
• De nombreux élèves qui seraient « perdus » dans une masse de 35 élèves peuvent plus facilement solliciter de l’aide, prendre la parole, bénéficier de soutien...

Forts de ces constats positifs, nous espérions pouvoir étendre le dispositif à l’ensemble des classes de seconde.

Hélas, nous apprenons que les moyens affectés à notre lycée, déjà parmi les plus bas de l’ Académie relativement au nombre d’élèves, vont encore être diminués à la rentrée prochaine. Si rien n’est fait notre lycée retrouvera les secondes surchargées à 35 élèves dans lesquelles il est si difficile de travailler.

Comment peut-on espérer repérer efficacement les difficultés individuelles avec des effectifs à 35 ? Comment peut-on envisager une pratique pédagogique adaptée qui prenne en compte la diversité des élèves ?
Comment peut-on favoriser la réussite de tous les élèves, sans oublier les plus fragiles ?

Les professeurs du Lycée Evariste de Parny réunis en Assemblée Générale affirment que la régression que l’on veut nous imposer pénalisera en premier lieu les élèves et notamment celles et ceux qui ont le plus de difficultés.
Nous ne pouvons pas l’accepter, c’est pourquoi le Conseil d’Administration du 15 février s’est prononcé contre l’emploi de la Dotation Horaire attribuée par le Rectorat.

Nous demandons au Rectorat de nous donner les moyens de conditions de travail correctes pour nos élèves.
Nous invitons les parents d’élèves du lycée Evariste de Parny ainsi que les parents d’élèves des collèges du secteur à signer la pétition en ligne pour soutenir cette demande : https://secure.avaaz.org/en/petition/Recteur_de_lAcademie_de_la_Reunion_augmenter_le_taux_de ncadrement_des_eleves_au_lycee_Evariste_de_Parny/ ?nOyOCdb

Nous serons présents dès lundi à la sortie des collèges pour rencontrer les parents.


Kanalreunion.com