Luttes sociales

Mobilisation devant les agences EDF

Grève pour l’application de la loi

Témoignages.re / 25 février 2011

Les sites de production d’électricité ne sont pas les seuls concernés par le mouvement. Les agences EDF ont aussi cessé le travail hier.

Devant les agences EDF, du Moufia Saint-Denis, de Saint-Pierre, de Saint-André, du Port et de la centrale du Port, des piquets de grève ont été mis en place très tôt dans la matinée. Des chaines ayant été posées sur les grilles des agences saint-pierroises et dionysiennes, la direction d’EDF a fait dresser un constat d’huissier pour entrave à la liberté du travail. « C’est de la provocation, les collègues vont surement réagir » tempêtait un syndicaliste.

Au Port l’ambiance était plus détendue. Les grévistes expliquaient les raisons de leur mouvement aux clients lesquels repartaient sans grand mécontentement.

En milieu de matinée ce jeudi, aucune rencontre n’était prévue entre les directions d’EDF et de la Séchilienne-SIDEC et les grévistes.

Rappelons que le 1er janvier dernier, sur la base de la même revendication, la CGTR-EDF avait déclenché une grève dans les deux centrales thermiques. Ces unités fournissant 60% du courant utilisé sur l’île, le réseau d’alimentation électrique avait été très perturbé. Le mouvement de grève avait globalement été mal perçu par le monde économique en particulier et la population en général. Ainsi, n’ayant plus la possibilité de conserver leur production, les éleveurs de la Sicalait avaient déversé 80.000 litres de lait devant la centrale thermique du Gol.

La CGTR avait suspendu son mouvement le 4 janvier. Mais elle avait prévenu qu’elle entamerait de nouvelles actions si les différentes réunions de négociations prévues avec les directions d’EDF et de la Séchilienne SIDEC ne leur donnaient pas satisfaction.


Kanalreunion.com