Luttes sociales

Mobilisation solidaire avec Marie-Doriane Dijoux

Fin prématurée d’un contrat d’assistant d’éducation

Témoignages.re / 11 août 2009

C’est les vacances mais pas pour les assistants d’éducation qui continuent leur mouvement de grève plus de deux mois après le début de leur action. Une quarantaine d’entre eux s’est rendue ce lundi 10 août 2009 au matin devant le portail du collège Hubert Delisle, à Saint-Benoît, afin de protester contre la fin prématurée du contrat de Marie-Doriane Dijoux, présidente de l’association des assistants d’éducation.

En effet, alors que son contrat ne devait se terminer qu’en 2010, elle a reçu un courrier recommandé émanant du principal du collège lui notifiant que son contrat prendrait fin au 16 août 2009. « Ce n’est pas normal », s’exclame Marie-Doriane Dijoux. « J’ai été embauchée après tout le monde et je suis la première à partir », ajoute t-elle. Elle estime être la cible du principal pour avoir « mené la grève ».
C’est pour mieux comprendre la motivation du responsable que la présidente d’association s’est rendue devant le collège où elle exerce ce lundi 10 août. Elle a demandé à rencontrer le principal qui a promis de recevoir une délégation d’assistants d’éducation.
Marie-Doriane Dijoux a également évoqué la fin de contrat de 348 assistants d’éducation au 31 août 2009, une des principales causes de grève de ces agents. Elle a rappelé que « le combat continue » et que « la rentrée sera mouvementée » si aucune solution n’est trouvée. Une solution, le mouvement des assistants d’éducation souhaite le trouver dans la semaine. C’est pour cette raison que cette association a écrit au Conseil général, au Conseil régional et à l’Association des maires afin qu’une table ronde soit organisée « dans les plus brefs délais ».

Texte Imaz Press Réunion


Kanalreunion.com