Luttes sociales

Mutation des policiers : le CREFOM Réunion reçu par une conseillère de la ministre

Retour à La Réunion des fonctionnaires en faisant la demande

Témoignages.re / 23 janvier 2015

Une délégation du CREFOM Réunion a été reçue ce matin par Mme Véronique BERTILE, conseillère technique de la Ministre de l’Outre-Mer, Mme Georges Pau Langevin, en charge de la coopération et l’insertion des Outre-Mer dans leur environnement régional et de la jeunesse.

La délégation du CREFOM Réunion, composée de Richel SACRI délégué régional, Léopoldine SETTAMA, déléguée adjointe, Luçay SAUTRON, membre du bureau et Idriss RANGASSAMY membre du CREFOM, secrétaire régional du syndicat Alliance et responsable du Collectif GPX Ultra marins, a avant tout rappelé que son intervention ne s’inscrit pas dans un esprit de polémique. Le CREFOM entend jouer son rôle de lobby pour prévenir les inégalités et discriminations à l’égard des fonctionnaires ultra-marins.

La délégation a ensuite évoqué les points d’achoppement du projet de circulaire relatif à la procédure de mutation des policiers ultra-marins qui, dès sa diffusion la semaine dernière, avait alerté le CREFOM.

Patrick Karam, Président du CREFOM, a dénoncé par le biais d’un courrier adressé directement au Ministère de l’Intérieur la non prise en compte des annonces faites par le Président de La République lors de sa visite dans l’ile en août 2014. Le document contesté instaure certes une bonification de 30 points pour tous les fonctionnaires de police souhaitant une mutation outre –mer mais ignore la priorité promise aux ultramarins dans la mesure où l’ancienneté administrative reste le critère majeur du dispositif.

Plus précisément, le CREFOM a exprimé sa déception au regard de l’absence d’un système de capitalisation ou d’effet rétroactif permettant de tenir compte de l’ancienneté de la demande dans l’attribution de points de bonification, et dénoncé l’occultation de la notion CIMM (centre des intérêts moraux et matériels) qui devait servir de « pivot » au nouveau système de mutation.

Mme BERTILE s’est engagée à ce que les concepteurs de la circulaire veillent à prendre en compte les observations du CREFOM et du Collectif GPX Ultra Marins sur les points abordés tout en précisant qu’ils feront l’objet d’un travail interministériel, sur lequel le ministère de l’outre-mer sera vigilant.

La publication d’une circulaire interministérielle pour l’ensemble de la Fonction Publique est en effet l’objectif affiché par les instances impliquées.


Kanalreunion.com