Luttes sociales

« Non à la répression contre les salariés et le droit de grève ! Oui à la solidarité avec la population et les travailleurs en lutte ! »

Témoignages.re / 2 avril 2011

Voici un communiqué du syndicat CGTR des travailleurs de la CCI appelant au succès de la mobilisation d’hier devant le local de la CGTR-Sud.

« Les revendications sont connues, au moins des directions d’EDF et de Séchilienne-SIDEC, depuis bien longtemps. À quel moment en ont-elles ouvert de réelles négociations ?

Le Syndicat général CGTR du personnel de la CCI Réunion (SGPCCI Réunion) comprend parfaitement la situation difficile des familles privées d’électricité.

Mais qui en est responsable ?

La solidarité doit s’exercer avec les salariés en lutte et non avec le fonds de pension.

Les travailleurs défendent leurs droits et ne sont pas des irresponsables, des égoïstes.

La revendication des travailleurs d’EDF et de Séchilienne-SIDEC est simple : "application de la loi".

La Séchilienne-SIDEC — fonds de pension américain — a engrangé à la Réunion 32 millions de bénéfices nets en 2009 et 41 en 2010 sur le groupe. Ces profits quittent La Réunion pour être affectés là où il y a de la rentabilité financière.

La discrimination, entre notamment salarié embauché à La Réunion et celui en métropole, est inadmissible. Ce dernier touche, à qualification et ancienneté égales, deux fois plus que l’autre.

La question salariale devient depuis trop longtemps tabou alors qu’elle est au cœur de « la crise » comme facteur et élément de sortie de celle-ci.

Et presque jamais n’est interrogée la question de la gouvernance au regard d’une meilleure répartition des richesses, de la mission de service public et/ou du développement du territoire.

Une campagne (en tout cas des actions) de dénigrement aux motivations floues (ou précises) se met en place faisant usage de populisme et orchestrée par des personnalités et personnes peu connues pour être les défenseurs de la veuve et de l’orphelin.

Ceci afin de mieux se concentrer sur la criminalisation de l’action syndicale.

Ce lundi 28 mars 2011 à l’Union régionale Sud CGTR (URS), salariés et camarades de la CGTR ont subi insultes et violences, les locaux de la CGTR ont été dégradés.

Le SGPCCI Réunion CGTR est solidaire de l’URS CGTR, des travailleurs d’EDF et de Séchilienne-SIDEC et demande au Patronat et au Gouvernement d’appliquer la loi.

Le SGPCCI Réunion CGTR soutient l’appel de l’URS CGTR au rassemblement des forces de la CGTR, dirigeants, militants, syndiques et sympathisants, devant leurs locaux à Saint-Pierre ce vendredi 1er avril 2011 à 10 heures.

DANS CES MOMENTS, PLUS QUE JAMAIS, LA SOLIDARITÉ NE DOIT PAS FAILLIR.
LA CGTR DOIT MONTRER SA FORCE TRANQUILLE ».

Corine Ramoune
Secrétaire générale du SGPCCI Réunion CGTR


Kanalreunion.com