Luttes sociales

Nouveaux incidents à la tombée de la nuit

À Saint-Denis, dans le quartier du Chaudron

Témoignages.re / 23 février 2012

Après un calme précaire hier, la tension est quelque peu remontée en fin de journée au Chaudron. Malgré les appels au calme lancés tout au long de la journée, vers 19h40, de nouveaux incidents ont été signalés au mail du Chaudron.

Toute la journée ce mercredi, après une nuit d’affrontements entre manifestants virulents et forces de l’ordre au Chaudron, habitants du quartier, associations et élus de la commune de Saint-Denis ont entamé des actions de sensibilisation pour raisonner les jeunes qui ont mis le feu au quartier mardi soir.
Tout au long de la journée, ces différents acteurs ont défilé dans les rues pour appeler au calme. Ce mercredi soir encore, ils sont une centaine de personnes réunies devant la mairie annexe du Chaudron avec des banderoles contenant des messages forts : « Arèt ek la violence », « Arèt kass nout kartié », « Nou lé solidaire, nou tout’ mèt la main ensamb ». Un appel au calme pour éviter une nouvelle nuit d’affrontements dans un quartier déjà bien meurtri ce mercredi. Mais cet appel ne semble pas avoir été entendu. À 20 heures, plusieurs groupes de jeunes déambulent dans le Chaudron, et la situation est tendue du côté de la mairie annexe.
Le dispositif policier a lui été renforcé dans les différents secteurs de Saint-Denis. Le Score Express du Moufia a été fermé bien avant la tombée de la nuit par crainte d’attaques.
Au Port, où la nuit de mardi a aussi été le théâtre d’affrontements, la situation est revenue au calme ce mercredi. En début de soirée, aucun débordement n’était à signaler. Là aussi, le dispositif des forces de l’ordre a été renforcé. Peu avant 19 heures, il semble qu’une dizaine de jeunes a été tentée de s’introduire dans le Jumbo Score du Sacré Cœur, mais en voyant les forces de l’ordre aux alentours, ils ont rebroussé chemin.


Kanalreunion.com