Luttes sociales

Nouvelle avancée pour le versement des retraites le 1er de chaque mois

Pouvoir d’achat

Manuel Marchal / 14 septembre 2010

Depuis la manifestation des retraités le 13 janvier dernier devant le siège de la Sécurité sociale, la mobilisation pour qu’ils puissent avoir le droit de recevoir leur retraite dès le 1er de chaque mois s’est accentuée. Cela a donné lieu à un débat à l’Assemblée nationale au terme duquel un amendement présenté par Huguette Bello a été adopté.

Le 13 janvier 2010, à l’appel de l’Association réunionnaise des personnes âgées (ARPA), des retraités ont manifesté devant le siège de la Sécurité sociale pour obtenir le versement de leur pension le premier de chaque mois. À leurs côtés, des élus, notamment du Conseil général, venaient apporter la solidarité et une solution.
« On nous dit que la loi interdit de verser les retraites plus tôt dans le mois. Pour palier le problème, le Conseil général s’est engagé à avancer 22 millions d’euros tous les mois à la Sécu afin de lui permettre de payer les pensions vers le 1er, sans attendre le versement des fonds par la caisse nationale d’assurance vieillesse », avait expliqué Nassimah Dindar présidente du Conseil général.
Lors de la réunion qui eut lieu ce jour-là à la Sécurité sociale, la CGSS a fait part de l’impossibilité d’utiliser ce recours, du fait de l’existence d’un arrêté fixant la date de mise en paiement des pensions.
Le jour de cette manifestation, la sénatrice Gélita Hoarau écrivait au Premier ministre pour lui demander de prendre un arrêté permettant le versement des retraites le 1er de chaque mois. Et Fabrice Tandrayen, président de l’ARPA, soulignait que « si la Sécu ne veut pas accepter cette avance, qu’elle accepte de nous soutenir dans les démarches que nous allons entreprendre pour obtenir une modification législative du calendrier de versement des prestations »
Le 24 juin dernier, jour d’une grande mobilisation contre la réforme des retraites imposée par le gouvernement, les conseillers régionaux de l’Alliance ont présenté en assemblée plénière une motion demandant au gouvernement d’avancer la date de versement des pensions le 1er de chaque mois. Ce texte présentait également la solidarité des élus avec les manifestants, et réaffirmait fermement le soutien au maintien de la retraite à 60 ans.
Jeudi dernier, à l’occasion du débat sur le projet de loi de réforme des retraites, Huguette Bello a présenté un amendement allant dans le même sens. Il a été adopté par les députés. Il prévoit que le « gouvernement présente au Parlement, avant le 15 octobre 2010, un rapport sur les conditions de mise en œuvre d’un versement des pensions dès le 1er de chaque mois ». C’est une étape importante vers la mise en œuvre de cette mesure de progrès social qui concerne plus de 36.000 retraités à La Réunion.

M.M.


Un rapport du gouvernement d’ici le 15 octobre

Dans un communiqué, la députée de La Réunion explique que la discussion de son amendement jeudi « a été une nouvelle occasion de rappeler les grandes difficultés que crée le versement des retraites à une date tardive ». « C’est ainsi que les retraités réunionnais, notamment ceux qui touchent le minimum vieillesse, doivent en effet souvent attendre le 15 du mois pour recevoir leur pension », précise le communiqué. Huguette Bello avait déjà interpellé en 2007 Xavier Bertrand, alors ministre du Travail sur cette question. Ce dernier n’avait pas voulu donner suite à la proposition de la parlementaire réunionnaise. Il est à noter que Xavier Bertrand a présenté lui aussi un amendement dans l’esprit de celui d’Huguette Bello. Cet amendement a lui aussi été adopté par les députés. Ces derniers ont donc adopté un texte qui décide que le « gouvernement présente au Parlement, avant le 15 octobre 2010, un rapport sur les conditions de mise en œuvre d’un versement des pensions dès le 1er de chaque mois. »


Kanalreunion.com