Luttes sociales

Nouvelle hausse du chômage à La Réunion

Près de 143.000 demandeurs d’emploi dans l’île, 14% de plus en 12 mois

Témoignages.re / 28 décembre 2010

Les derniers chiffres du chômage viennent d’être publiés. Ils montrent une nouvelle hausse du chômage beaucoup plus importante à l’île de La Réunion qu’en France. Sur 12 mois, le nombre d’inscrits à Pôle Emploi a bondi de 14%, pour atteindre près de 143.000. En France, les hausse se situent entre 2,5 et 5,2%. Voici le communiqué diffusé par la Direction du Travail.

Demandeurs d’emploi de catégorie A (demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi et sans emploi)

Fin novembre 2010, 115 830 réunionnais sont inscrits à Pôle emploi en catégorie A (en recherche active d’emploi, disponibles et sans aucune activité), soit une hausse de 2,1 % sur un mois et de 12,9 % sur un an.

En France, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A a augmenté de 0,9 % sur un mois et a augmenté de 2,5 % sur un an.

Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A augmente de 1,7 % pour les hommes (10,8 % sur un an) et de 2,5 % pour les femmes (15,2 % sur un an).

Les demandeurs d’emploi de moins de 25 ans augmentent le plus : 2,9 % sur mois. Sur un an, leur hausse est plus modérée : 6,4 %. Les demandeurs d’emploi de 50 ans et plus augmentent aussi fortement (2,6 % sur un mois) ; sur un an cette hausse s’élève à 27,4 %.

Demandeurs d’emploi des catégories A, B, C (demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi ou exerçant une activité réduite)

Fin novembre 2010, les demandeurs d’emploi réunionnais de catégories A, B, C (en recherche active, avec ou sans activité) inscrits à Pôle emploi sont 130 860. Ce nombre augmente de 2,1 % par rapport au mois précédent. Sur un an, il augmente de 13,4 %.

En France, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C a augmenté de 0,9 % sur un mois et de 5,2 % sur un an.

Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A, B ou C augmente de 1,8 % pour les hommes et de 2,4 % pour les femmes. Sur les douze derniers mois, l’augmentation du nombre de demandeurs d’emploi des catégories A, B et C a été plus défavorable pour les femmes que pour les hommes (+ 14,9 % contre + 11,9 %).

Le nombre de jeunes demandeurs d’emploi de moins de 25 ans augmente de 2,8 % sur un mois et de 6,5 % sur un an. Les demandeurs d’emploi de 50 ans et plus augmentent le plus, avec une hausse de 2,5 % en un mois et de 27,7 % sur un an.

Fin novembre 2010, 62 160 réunionnais sont inscrits à Pôle emploi en catégorie A, B, C depuis plus d’un an. Ils sont 15 430 de plus par rapport au même mois de l’année précédente, soit une augmentation de 33 %.

En France, les demandeurs d’emploi inscrits depuis plus d’un an, en catégorie A, B, C augmentent de 1,5 % sur un mois et de 21,2 % sur un an.

Les entrées et sorties de Pôle emploi

Depuis janvier 2010, Pôle emploi a inscrit 132 988 demandes d’emploi, à La Réunion, en catégorie A, B ou C. Par rapport à la même période en 2009, ce nombre augmente de 5,3 %. Les inscriptions suite à un licenciement économique sont en baisse de 25,4 %. Les reprises d’activité sont en hausse de 30,1 %.

Parallèlement, en cumulé depuis le début de l’année, les sorties du fichier de Pôle emploi sont en hausse de 12,8 %. Les plus fortes baisses concernent les radiations administratives (- 12,2 %) et les arrêts de recherche (- 6,4 %). Dans le même temps, les sorties pour reprises d’emploi déclarées augmentent de 11,2 % et les entrées en stage de 18,9 %.

Les offres collectées par Pôle emploi

Depuis janvier 2010, Pôle emploi a collecté 40 237 offres d’emploi à La Réunion. Ce nombre est en hausse de 2 % par rapport à la même période de l’année 2009. Les offres emplois durables (plus de 6 mois) collectés sont en hausse de 4,5 %. Les offres d’emplois temporaires baissent de 2,6 % et les offres d’emplois occasionnels augmentent de 13 %.

Les offres d’emploi sorties du fichier du Pôle emploi (et satisfaites) depuis le début de l’année sont en hausse de 1,4 % par rapport à la même période de l’année 2009.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • il est très difficile d’avoir des chiffres précis

    à la réunion, je présume que comme en France, une multitudes de demandeurs d’emplois ne sont pas inscrits chez pôle emploi.

    parmis :

    - les sans droits (car pas age pour avoir rmi ou RSA) ou cause dépassement des revenus du conjoint. (en métropole seuls 50% des rsastes sont inscrits chez pole emploi)

    - une multitude aussi de bénéficiaires de l’AAH demandeurs d’emplois, ne sont pas inscrits dans les 5 listes A, B, C, D et E de pole emploi.

    - des milliers de radiés, pour arrêt maladie, pour radiation administrative, pour defaut actualisation, ou la fameuse rubrique "autres cas" ..

    - en métropole les sorties des listes pour "reprise d’emploi déclaré", ça ne represente que 19,3% des sorties.

    Article
    Un message, un commentaire ?






    • Vous avez raison : toutes les personnes qui sont à la recherche d’un emploi ne sont pas inscrites à Pôle Emploi.
      Le Bureau International du Travail,-le B.I.T.- basé en SUISSE a clairement défini ce qu’est une personne à la recherche d’un emploi. Il y a celles qui sont inscrites à Pôle Emploi et toutes celles qui pour des raisons multiples que vous avez d’ailleurs nommées ne sont plus inscrites ou ne veulent plus s’inscrire.Vous avez oublié le public jeune. A la dernière étude faite sur cette question 30% de jeunes en âge de travailler ne sont pas inscrits . Mais il y a aussi toutes celles, les personnes, qui rechercheraient un emploi si demain la situation économique était propice à la création d’emploi.Alors elles attendent.
      Le B.I.T. doit trés prochainement "affuter" ses outils afin de nous faire connaître le correctif à apporter au chiffres officiels d’inscrits.
      Aujourd’hui nous gardons le chiffre de : pour 100 inscrits à Pôle Emploi il y a en réalité 120 personnes qui sont à la recherche d’un emploi.
      Soyons attentif à la publication du correctif qui nous sera donné par le B.I.T.
      J’étais pendant des années chargé de mission étude et statisques parisiens des personnes à la recherche d’un emploi.

      Article
      Un message, un commentaire ?






  • merci Aimé, pour votre intervention.

    sinon j’ai bien parlé aussi du public jeune ( ceux qui non pas l’age de percevoir le RSA)

    à noter aussi, suite à votre reflexion pertinante, sur le fait que si jamais un jour une reprise économique ( donc avec une politique inverse à celle d’aujourd’hui, qui ne fait que détruire de l’emploi), sur le fait que donc, un tas d’hommes au foyer, femmes au foyer d’aujourd’hui, seraient + à même de vouloir reprendre un emploi.
    Les inégalités sont dailleurs accentuées selon la composition des foyers fiscaux, face aux emplois, il est + facile de reprendre un emploi, qui apportera un gain réel au foyer fiscal, que lorsque le même emploi, n’apportera RIEN pour une autre personne, par rapport à la baisse de ses droits connexes, et aux frais de reprise d’un emploi, alors qu’une personne qui recherchera un emploi non alimentaire, car déjà un salaire confortable qui entre dans le foyer, ça sera que du bonus.

    je vous donne le lien sur ma propre étude des derniers chiffres du chômage :

    http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/vrais-chiffres-chomage-novembre-86398

    patrick

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com