Luttes sociales

Nouvelle saignée dans le BTP : où sont les chantiers ?

Un secteur ruiné par des décisions politiques

Manuel Marchal / 26 mai 2011

L’INSEE vient de publier le dernier point de la situation de l’emploi salarié marchand. C’est dans le BTP que la chute des effectifs est la plus grave. Elle confirme que l’an dernier, les chantiers n’étaient pas là. Voilà la réalité, et ce n’est pas la com’ qui peut la changer. Cela confirme également l’inquiétude des professionnels qui ont adressé une lettre ouverte à la ministre de l’Outre-mer lors de sa visite à La Réunion. Voici le communiqué de l’INSEE.

Samedi dernier, dans une lettre ouverte à la ministre de l’Outre-mer, la FRBTP a décrit la situation très difficile vécue par le secteur du BTP. L’urgence demandée, c’est de relancer les chantiers tout de suite, et pas attendre 2013 et une hypothétique route du Littoral qui ne créerait que 2.000 emplois.
Cinq jours après la publication de cette lettre, l’INSEE vient confirmer la gravité de la situation. L’an dernier, le BTP avait perdu 19% de ses emplois, force est de constater qu’il n’avait pas encore touché le fond puisqu’en 2010, il a perdu 2,8% de ses travailleurs.
Voilà une réalité qui dément toutes les annonces et les opérations de communication. Elle confirme que le BTP a toutes les peines du monde de se relever des conséquences de décisions politiques qui ont cassé cet outil : arrêt du tram-train et de la MCUR, désengagement de l’État dans la politique du logement.
Une nouvelle fois, la question est posée à la Région et au gouvernement : où sont les chantiers ?

M.M.


Le communiqué de l’INSEE

Au quatrième trimestre 2010, l’emploi marchand à La Réunion progresse de 0,7% par rapport au trimestre précédent. En glissement sur 2010, l’emploi s’est accru de 1,4%, après une chute de 3,3% en 2009.

L’emploi baisse dans la construction en fin d’année
L’emploi dans la construction recule de 4,3% ce dernier trimestre, ce qui s’explique par la période des congés payés du secteur. Sur l’année, la baisse est de 2,8% alors qu’elle était de 19% en 2009.

Dans l’industrie, l’emploi est en retrait
L’emploi dans l’industrie diminue de 1,5% ce trimestre : -1,3% dans l’agroalimentaire et -1,9% dans l’industrie manufacturière. Sur les douze derniers mois, l’emploi salarié industriel perd 1,4%.

Hausse dans le commerce
L’emploi salarié dans le commerce progresse en fin d’année (+1,8%), comme tous les ans. Sur un an, l’emploi de ce secteur augmente légèrement (+0,4%).

Les emplois de services marchands en progression
L’emploi salarié dans les services marchands , qui représente la moitié de l’ensemble des emplois marchands, est en hausse de 1,9% ce trimestre (+3,7% sur les douze derniers mois). Ce trimestre, le secteur de l’hébergement et de la restauration (+5,7%) a particulièrement bénéficié de l’embellie.
En glissement sur un an, l’emploi a assez nettement augmenté dans tous les secteurs des services marchands, à l’exception des activités financières et d’assurance qui sont en légère hausse (+0,3%).


Extrait de la lettre ouverte de la FRBTP

Voici un extrait de la lettre ouverte adressée samedi dernier à la ministre de l’Outre-mer.

En deux ans, le BTP réunionnais a perdu 10.000 emplois, dont 7.000 emplois directs ; l’activité du secteur a chuté de 35%. Les causes en sont notoirement connues, dont principalement et conséquence directe de la LODEOM, l’effondrement de la production de logements dans le secteur libre et intermédiaire, laquelle a été divisée par huit.
À ce jour, aucun indicateur crédible n’indique le moindre signe tangible de reprise pour cette année 2011. Les entreprises sont à la peine, avec pour beaucoup d’entre elles des trésoreries exsangues et de maigres carnets de commandes, dans un contexte de concurrence exacerbée et de prix anormalement bas.


Kanalreunion.com