Luttes sociales

Nouvelles manifestations à Saint-Denis

Plus de bus hier matin au Chaudron

Témoignages.re / 6 avril 2016

Déclenché par le changement des horaires de bus, le mouvement social s’est étendu à de nouveaux quartiers de Saint-Denis, plus grande ville de La Réunion et de l’outre-mer.

JPEG - 52.6 ko
Barrage dans une rue de Saint-Denis. (Image extraite du journal de Réunion Première)

De nouvelles manifestations ont eu lieu hier à Saint-Denis, suite à la décision de changer les horaires et les trajets des lignes de bus.

À Bassin-Couderc, sur la route du Brûlé dans les hauts de Bellepierre à Saint-Denis, des usagers ont barré la route pour obtenir l’ouverture de négociations. Toute la circulation était coupée. Le directeur des transports de l’opérateur, CITALIS, est venu discuter. Le barrage a ensuite été levé.

Au Chaudron, des palettes et des poubelles en flamme ont été placées sur la route. CITALIS a alors décidé de dévier tous les bus devant passer dans le quartier. Or, l’arrêt du mail du Chaudron est une des principales plaque tournante du réseau de la CINOR. De là partent en effet des cars qui desservent Sainte-Marie, Sainte-Suzanne ainsi que des quartiers de Saint-Denis comme Moufia ou la Bretagne.

Des policiers ont été envoyés pour déblayer la route ce qui a fait monter la tension. Le calme est revenu en fin de matinée.

Hier après-midi, la Section PCR de Saint-Denis a publié un communiqué dans lequel elle « comprend les raisons de la colère. Elle appelle à la tenue d’une table ronde avec tous les acteurs concernés. Dans l’immédiat, les communistes de Saint-Denis condamnent l’usage de la répression qui ne fait qu’aggraver les choses.

La section PCR de Saint-Denis appelle la mairie et la présidence de la CINOR à la raison. Faute de quoi, le fossé entre la population et les élus va continuer à se creuser. Il ne faudra pas s’étonner que les abandonnés du système soient obligés d’avoir recours à des moyens d’expression toujours plus radicaux. »

Et de conclure : « les jeunes et des abandonnés peuvent compter sur le soutien des communistes de Saint-Denis ».


Kanalreunion.com