Luttes sociales

•L’UNEF demande la prise en compte des années d’étude

Appels à manifester le 10 septembre

Témoignages.re / 5 septembre 2013

Dans un communiqué diffusé hier, suite à l’annonce d’une réforme du système de retraites « pénalisant les jeunes générations », l’UNEF Réunion appelle ces dernières à manifester. Voici des extraits de ce communiqué.

Ce mardi 27 août, le Premier ministre a dévoilé les contours de la réforme du système de retraites programmée par son gouvernement. L’UNEF note quelques avancées comme l’évolution du régime des apprentis, mais l’essentiel de la réforme marque de graves reculs pour les droits des jeunes générations, notamment à La Réunion où l’âge moyen du premier emploi stable est de 27 ans et où taux de chômage chez les jeunes dépasse les 60%. En allongeant la durée de cotisation à 43 ans pour les moins de 40 ans et en refusant de prendre en compte les années d’étude et d’insertion, le gouvernement envoie un message clair aux jeunes : la retraite à taux plein, ce n’est plus pour vous !(…)

Pour tenter de compenser cet allongement, le Premier ministre a proposé un dispositif d’aide au rachat des années d’études, à hauteur de 1.000 euros par trimestre dans la limite de 5 ans après la sortie d’étude. Ce dispositif est une fausse bonne idée, car il faudrait tout de même que les jeunes déboursent près de 4.000 euros pour racheter une seule année : un montant impossible à réunir pour des moins de 30 ans dont le taux d’épargne est quasi nul ! De plus, l’UNEF rappelle que les femmes, dont le salaire est en moyenne de 27% inférieur aux hommes, seront d’autant plus pénalisées par cette mesure. (…)

L’UNEF alerte le Premier ministre : sous couvert de vouloir équilibrer le système de retraites, il risque de le fragiliser. En effet, en privant les jeunes de la perspective d’une retraite solidaire de qualité, il ouvre la porte aux complémentaires privées par capitalisation. Nous refusons d’être la première génération à devoir renoncer à une retraite solidaire ! (…)

L’UNEF revendique la prise en compte des années d’étude et d’insertion professionnelle pour éviter que les jeunes commencent à cotiser à 30 ans.

L’UNEF appelle les étudiants du département et plus largement les jeunes de La Réunion à manifester aux côtés de l’intersyndicale le 10 septembre prochain à 10h au Jardin de l’État.

Stéphane Maillot,

Président de l’UNEF Réunion


Kanalreunion.com