Luttes sociales

Où sont les 20 millions d’euros des planteurs ?

Blocage du Gol

Manuel Marchal / 17 décembre 2010

La CGPER et la Chambre d’agriculture savent que les usiniers ont déjà reçu 20 millions d’euros au titre de la recette bagasse des planteurs. Mais à ce jour, les planteurs n’ont toujours rien reçu. Cela explique le blocage de l’usine du Gol.

Après les problèmes liés au calcul de la richesse, les planteurs doivent une nouvelle fois faire face à un blocage de l’usinier. Depuis 2009, les planteurs ont droit à une prime bagasse revalorisée à 11,05 euros par tonne de cannes livrées. La campagne se termine. Durant toute la période de la coupe c’est la canne à sucre des planteurs qui a produit l’électricité que les propriétaires des centrales du Gol et de Bois-Rouge ont vendue à EDF. Face à la demande de versement de la recette bagasse, les usiniers ont imputé « à EDF puis aux centrales thermiques » l’impossibilité de verser cette prime avant la fin de l’année.
Mais selon les informations recueillies par la CGPER et la Chambre d’agriculture, les centrales du Gol et de Bois-Rouge ont déjà versé de l’argent aux usiniers, respectivement 9,4 millions et 10,1 millions. Face aux demandes d’explications, pas de réponse n’est donnée dans l’immédiat, peut-être aujourd’hui. « Les usiniers cherchent-ils à jouer la montre pour faire fructifier ces 20 millions d’euros qui appartiennent aux planteurs ? », interroge un communiqué commun à la Chambre d’agriculture et à la CGPER.
Dans l’attente, les planteurs décident donc d’empêcher l’usinier de vendre le sucre et la mélasse qu’il a pu tirer de la canne à sucre livrée par les planteurs. Les planteurs revendiquent un « protocole d’accord sur les conditions de versement de la recette bagasse dans les mêmes délais que le règlement définitif ».
C’est une nouvelle fois la question de la juste répartition des richesses de la canne à sucre qui est posée. Comment se fait-il que l’une des deux parties de la filière puisse agir tel un banquier pour la seconde ? Pourquoi les planteurs ne peuvent-ils pas recevoir immédiatement le paiement de leur dû ?

M.M.


Kanalreunion.com