Luttes sociales

PAC : les interrogations de Jeunes Agriculteurs Outre-mer

Installation des jeunes

Témoignages.re / 26 mars 2015

Dans un communiqué, JA Outre-mer demande que les programmes de développement rural soient validés le plus tôt possible au niveau européen.

« Ce lundi 23 mars, la Commission européenne annonçait « un modèle d’instrument de garantie financière dans le but de faciliter l’accès des agriculteurs au crédit » accessible dans les Programmes de développement rural 2014-2020 (2ème pilier de la PAC).

« On devrait se réjouir de cette annonce » indique Jean-Hubert François, responsable de Jeunes Agriculteurs Outre Mer. « Mais la réalité ? c’est un dépit complet ! ». En effet, les Programmes de développement rural pour chacun des territoires ultramarins (sauf Mayotte pour une fois...) ne sont toujours pas validés. Plus que « quelques semaines » indiquait la délégation de la commission européenne la semaine dernière suite à la mobilisation Jeunes Agriculteurs.

Il faut rappeler que ce retard bloque les installations des jeunes aujourd’hui et grève par avance les statistiques de l’année. Mais plus globalement, c’est l’ensemble des programmes qui risque d’être en forte sous-réalisation et in fine avec la perte des financements initialement prévus en 2015. Alors, fonds de garantie en place ou pas, la perspective n’est pas bonne...

« Cela fait plus de 10 ans que l’on explique au ministère de l’agriculture que l’absence de prêts bonifiés pour les jeunes est un facteur limitant très important pour nos agricultures, et que tous les jeunes doivent pouvoir bénéficier des mesures d’accompagnement d’une politique nationale ou européenne désormais ».

L’ambiguïté et le flou continuent de régner cependant. Après avoir fait semblant de s’occuper de cette problématique et, ce goût amer laissé pas les différents ministres de l’agriculture et leurs équipes respectives, c’est certainement un soulagement aujourd’hui... pour eux.

Jeunes Agriculteurs Outre Mer compte sur les services de l’Etat pour avoir fortement conseillé d’intégrer la mesure dans les PDR ultramarins pour 2015. Et à défaut, ce qui n’étonnerait peu, Jeunes Agriculteurs Outre Mer fera le nécessaire pour 2016...
En espérant qu’une saveur douce et subtile viendra très vite. Fruit du travail des collectivités territoriales ayant désormais l’autorité de gestion sur ces Programmes de développement rural, accompagnés par l’expertise des services déconcentrés de l’Etat et à l’écoute des attentes de la profession agricole ... »


Kanalreunion.com