Luttes sociales

Pauvreté : une prise de conscience

Situation sociale « hors norme » à La Réunion

Témoignages.re / 29 août 2013

Au lendemain de la publication de l’enquête de l’INSEE et du Conseil général, les principaux médias ont accordé une large place à la pauvreté. La situation sociale « hors norme » ne les a pas laissés indifférents, ils ont informé les Réunionnais sur la tragédie quotidienne vécue par la moitié de la population.


Lundi, l’INSEE et la Conseil général ont publié une étude sur la pauvreté. Elle confirme en tout point l’ampleur de la crise à La Réunion. Plus de 42% des Réunionnais sont sous le seuil de pauvreté, la moitié des jeunes. Au total, La Réunion compte 343.000 pauvres, dont des dizaines de milliers d’enfants. Telle était la situation en 2010. Quant au taux de chômage en 2012, il était de 28,5%. L’INSEE précise que ces données placent La Réunion dans une situation « hors norme ».

À quelques semaines de la visite dans notre île de François Chérèque, le représentant du gouvernement peut déjà constater qu’il va se rendre dans un pays où la gravité de la situation est sans commune mesure avec n’importe quelle collectivité de France. Même les départements qui font la "une" des médias parisiens en raison du chômage, de la précarité et de la violence ont des indicateurs bien meilleurs que ceux de notre île. La Réunion est le département le plus touché par le chômage et la pauvreté. Et ce n’est lié à la crise économique, mais c’est la conséquence d’une crise structurelle qui dure depuis des décennies. Les chiffres du chômage de juillet l’ont encore confirmé : aucune des mesures prises selon les critères parisiens ne suffit à endiguer la montée du nombre de chômeurs, et de celui des pauvres.

La diffusion de cette enquête a suscité de nombreuses réactions. Premier à prendre position, le PCR a appelé les Réunionnais à se rassembler pour construire une autre société. Du côté des médias, les principaux d’entre eux ont accordé une place importante à cette information. C’était notamment le cas dans les journaux télévisés de Réunion Première et d’Antenne Réunion. Dans la presse écrite du mardi, la pauvreté a fait les gros titres.

La situation économique continue de s’aggraver, comme en témoigne la dernière étude sur les entreprises qui montre une baisse des créations. Cette fois, c’est le dispositif des auto-entrepreneurs qui atteint déjà ses limites.

Le système produit la pauvreté. Le nombre des pauvres va donc continuer à augmenter à La Réunion. La lutte contre la pauvreté est une priorité dans notre île, car elle touche la moitié des Réunionnais. Gageons que cette prise de conscience ne diminuera plus.

M.M.

« 343.000 pauvres à La Réunion »

« La Réunion c’est comme la Grèce »

« Jeunes et vieux, la pauvreté n’épargne personne »

(Lu dans le "JIR" de mardi)

« Pauvreté, chômage : une île "hors norme" »

« Toutes les couches de la population touchées »

« Craintes pour l’avenir »

(Lu dans le Quotidien de mardi)


Kanalreunion.com