Luttes sociales

PCR : « Carburants : plus de 1000 emplois en danger »

Projet de décret Lurel

Parti Communiste Réunionnais / 26 décembre 2013

Dans un communiqué, le Parti communiste réunionnais donne son point de vue sur les conséquences du projet de décret sur les prix des carburants, défendu par Victorin Lurel, ministre des Outre-mer.

JPEG - 45.6 ko
Les emplois de plus de 1000 pompistes sont menacés. Photo Toniox

Le gouvernement travaille actuellement à un projet de décret sur la fixation des prix des carburants. Selon les informations disponibles, ce projet va diminuer la marge des compagnies pétrolières. Ces dernières décident de préserver leur bénéfice et de répercuter la diminution sur les marges des gérants des stations-service. En conséquence, les gérants, disent qu’ils sont dans l’obligation de licencier les pompistes et passer à l’automatisation pour maintenir leurs marges. Rappelons que dans notre île, toutes les stations-service sauf 6 sont la propriété des compagnies pétrolières. Ces dernières ont donc tout pouvoir pour fixer elles mêmes le niveau des marges des gérants des stations.

Pendant ce temps, le prix du gaz risque d’exploser. Le prix de la bonbonne est annoncé à plus de 24 euros pour dans moins d’une semaine.

De tels projets ont déjà provoqué plusieurs grèves à La Réunion. Actuellement, les stations services des Antilles sont en grève illimitée.

Les Antillais protestent contre les menaces sur l’emploi des pompistes. A La Réunion, le projet de décret fait peser les mêmes menaces.

Le PCR propose donc que le gouvernement agisse pour faire la transparence sur les profits dégagés par les différents intermédiaires depuis l’extraction du pétrole jusqu’à son arrivée à La Réunion. C’est là que se trouvent d’importantes marges de manœuvre. Cela passe par donner de réels moyens d’investigation, et une réelle indépendance à l’Observatoire des Prix et des Revenus, conformément à l’esprit de la loi proposée par Elie Hoarau.

En agissant ainsi, le gouvernement contribuera à faire baisser les prix, sans remettre en cause plus de 1000 emplois à La Réunion.

Le Port, le 26 décembre 2013
Pour le secrétariat général du PCR,
Yvan Dejean


Kanalreunion.com