Luttes sociales

Plus de 145.000 demandeurs d’emploi à La Réunion

Un an après l’arrivée de Didier Robert à la présidence de la Région

Témoignages.re / 26 mars 2011

Depuis le changement de majorité à la Région, une politique de casse des grands projets a été lancée. Le résultat est concret aujourd’hui : plus de 145.000 demandeurs d’emploi à La Réunion en février dernier.

Près de 12% d’augmentation en un an : la hausse du chômage à La Réunion atteint des proportions beaucoup plus importantes qu’en France. Cette aggravation est dramatique, car notre île connaît déjà un taux de chômage bien plus important qu’en France.
145.730 demandeurs d’emploi à la fin du mois de février, ce sont les données officielles de Pôle Emploi. Dans ce total dramatique, il est dénombré 117.290 Réunionnais dans la catégorie A, celle de référence dans les statistiques.
En février, le nombre de chômeurs en catégorie A a augmenté de 1,7% en un mois. Cette variation est totalement opposée à la tendance en France. À 10.000 kilomètres d’ici, le nombre officiel de demandeurs d’emploi est en baisse.
Jamais La Réunion n’a eu autant de demandeurs d’emploi, voilà le bilan de Didier Robert un an après son arrivée à la Région. Ses décisions portent en effet une lourde responsabilité dans la hausse considérable du nombre de Réunionnais privés d’emploi. La décision d’arrêter les grands chantiers est lourdement payée par les travailleurs, et rien n’incite à l’optimisme. Cela explique pourquoi aucune estimation chiffrée de croissance pour 2010 n’a été rendue publique à ce jour.


Kanalreunion.com