Luttes sociales

Plus de 151.000 demandeurs d’emploi à La Réunion

Mois après mois, la catastrophe continue

Manuel Marchal / 26 mars 2012

Les données publiées hier par Pôle emploi n’incitent guère à l’optimisme. Plus de 151.000 Réunionnais étaient officiellement demandeurs d’emploi en février dernier. C’est bien au-delà du seuil de l’intolérable, les jeunes sont les plus touchés.

60% des jeunes touchés par le chômage, cette donnée date de plusieurs mois mais l’évolution récente ne donne aucun signe permettant d’entrevoir une amélioration.
Pôle emploi a publié hier les statistiques de février dernier : plus de 151.000 demandeurs d’emploi. C’est largement au-dessus du seuil de l’intolérable et cela interroge tout le monde. La catastrophe est telle qu’il n’y a pas une famille à La Réunion qui ne soit pas touchée.
Notre pays paie là les conséquences de décisions totalement irresponsables. L’abandon des grands chantiers par l’UMP en place à la Région a accentué la pénurie d’emploi. Et ce ne sont pas les opérations de goudronnage ou la réfection de quelques ponts pompeusement dénommés "Grands travaux régionaux" qui vont remplacer les milliards d’euros d’investissements que Didier Robert a enlevés aux Réunionnais pour les renvoyer à Paris.
Ces derniers chiffres du chômage rappellent combien toutes les énergies doivent être tournées vers la résolution de ce problème à l’origine de tant de drames dans notre pays. Car comme si la crise n’était pas assez grave, le pouvoir réprime les victimes de cette politique.

M.M.


Kanalreunion.com