Luttes sociales

Plus de 167.000 Réunionnais inscrits à Pôle emploi

Chômage record à La Réunion, aggravation en France

Témoignages.re / 28 août 2013

Au lendemain de la publication de l’enquête de l’INSEE sur la pauvreté, la publication des dernières statistiques de Pôle emploi relatives au mois de juillet confirme l’impasse du système, avec plus de 167.000 Réunionnais inscrits à Pôle emploi. En France, la nouvelle hausse du chômage compromet l’engagement d’inverser la tendance cette année. La crise continue de s’aggraver.

JPEG - 58.3 ko
La lecture de l’avant dernière colonne montre que partout, le chômage à La Réunion a augmenté plus vite qu’en France au mois de juillet.

Au 31 juillet, 167.530 Réunionnais étaient inscrits à Pôle emploi, soit une augmentation de 2.240 travailleurs. Parmi eux, 134.610 étaient classés dans la catégorie A, celle des personnes totalement privées de travail pendant un mois. Le mois de juin avait enregistré une légère stagnation, ce n’était qu’un répit avant la reprise de la tendance inexorable depuis les premiers coups portés aux grands projets fin 2007 et surtout à partir de 2008.

Le nombre de jeunes au chômage continue d’augmenter. En juillet dernier, ils étaient 25.350 âgés de moins de 25 ans à rechercher un travail, soit une augmentation de 2,8% par rapport au mois de juin, et d’environ 1.500 en un an. Malgré le lancement des contrats d’avenir, la croissance de la population active est si importante que ce dispositif est nettement insuffisant.

Dans toutes les catégories, l’aggravation du chômage est plus importante à La Réunion qu’en France, alors que le taux de chômage est déjà trois fois plus élevé.

C’est une nouvelle fois la faillite du système qui se vérifie, avec pour première conséquence la pauvreté. Car les Réunionnais privés de travail sont contraints de vivre avec de faibles revenus, ils font partie des pauvres.

Plus que jamais, l’heure est à la mobilisation pour que cette question devienne la plus grande priorité. Face à un modèle qui montre tous les jours ses limites, l’issue ne pourra venir que d’un projet partagé résultant de la concertation la plus large entre Réunionnais.


Kanalreunion.com