Luttes sociales

Pôle emploi : 30 millions d’euros en moins de l’État

Politique d’austérité

Témoignages.re / 26 juillet 2016

Le budget de Pôle emploi est financé au tiers par l’État et au deux tiers par l’Unedic, qui gère l’assurance chômage. Cette année, l’État a décidé de baisser sa subvention de 30 millions d’euros, alors que Pôle emploi a un déficit de 52 millions d’euros.

JPEG - 54.9 ko
Quelles seront les conséquences pour les demandeurs d’emploi de cette nouvelle coupe dans les dépenses ?

Le budget révisé pour 2016, soumis ce mercredi au vote du Conseil d’administration de Pôle emploi, inclut une subvention publique de 1,477 milliard d’euros, au lieu des 1,507 milliard prévus dans la convention tripartite État-Unedic-Pôle emploi, a indiqué Michel Beaugas, l’administrateur FO cité par l’Express. 

Cette baisse de 30 millions d’euros, alors même que le budget de Pôle emploi est en déficit de 52 millions d’euros, a suscité la colère des représentants syndicaux et patronaux, qui ont menacé de s’abstenir, provoquant une suspension de séance, ont raconté les représentants FO et CFTC. 

De retour en séance, le conseil d’administration a adopté, par 11 voix contre 5, une motion ’désapprouvant le non-respect par l’État de son engagement financier’ et dénonçant ’une décision unilatérale, prise sans concertation préalable.’ Le texte prend également ’acte de l’engagement des représentants de l’État d’inscrire au projet de loi de finances pour 2017 la subvention de l’État à Pôle emploi à hauteur du montant prévu par la convention tripartite, à savoir 1,507 milliard d’euros’. 

Les organisations syndicales et patronales, l’Association des régions de France (ARF) et l’Assemblée des départements de France (ADF) ont voté pour cette motion, les représentants de l’État ont voté contre. 


Kanalreunion.com