Luttes sociales

Pour la hausse des salaires des agents municipaux de Saint-Denis

UNSA-FO

Témoignages.re / 13 décembre 2012

Des employés du Centre technique communal de la mairie de Saint-Denis ont récemment manifesté pour une revalorisation de leur salaire. Les mesures prises par la collectivité sont loin de satisfaire l’UNSA-FO. Et les syndicats le font savoir.

Suite à un mouvement de protestation au Centre technique communal concernant la baisse de leur pouvoir d’achat, l’UNSA et FO ont alerté I’autorité de la mairie de Saint-Denis. La mairie a alors pris l’engagement auprès de ces deux syndicats de revaloriser les salaires des

Agents de la ville, salaire qui rappelons le, est d’environ 1.200 euros.

Sans aucune négociation, la ville a proposé un protocole « au minima » pour une partie des agents non titulaires moins de 4,68 euros. Cette mesure écarte Ia majorité des agents des écoles, ainsi qu’une grande partie des agents ayant un salaire inférieur à 1.200 euros.

La gravité de la situation financière des agents non titulaires

A l’UNSA et FO la décision est prise de ne pas signer ce protocole. Le préavis de grève est lancé, la mairie n’a engagé aucune réunion de négociation (contraire au Code du travail).

Nos organisations souhaitaient que la collectivité prenne conscience de Ia situation financière difficile dans laquelle se trouvent les agents non titulaires. Conscients des efforts qui ont été engagés, nous avons été mandatés pour porter la revendication d’une augmentation mensuelle de leur pouvoir d’achat, tout en tenant compte de leur ancienneté.

Le protocole signé, dans la précipitation, par 4 organisations n’a même pas touché l’ensemble du personnel. Pire, il concerne une poignée d’agents pour 2013 et 2014 (en y intégrant les CDI, qui eux, auraient du bénéficier d’une revalorisation en 2013) avec a la clé une augmentation d’environ 30 euros (soit 2,5% de leur salaire).

La révision de la situation des agents par rapport à leur ancienneté

Doit-on rappeler que dans la Fonction publique territoriale de La Réunion les agents sont payés par rapport a une grille indiciaire de la Fonction publique métropolitaine et que la situation à La Réunion concernant le pouvoir d’achat par rapport à la Métropole a un différentiel de 38%.

Vendredi dernier une réunion de négociation a permis d’aboutir à une issue ou la Ville s’engage à aller au-delà du protocole signé par les 4 autres organisations syndicales. La première réunion est actée pour le 5 février 2013 : en plus des instances de dialogue officiel, elle propose des instances ou plusieurs points de doléances des agents seront étudiés.

Pour l’UNSA et FO le premier point qui sera remis à l’ordre du jour sera la révision de la situation des agents par rapport à leur ancienneté.

En cette période de fête de fin d’année, nous optons pour la trêve de Noël et dés la rentrée scolaire nous réétudierons les dossiers du personnel précaire.


Kanalreunion.com