Luttes sociales

Pour passer de l’idée au projet

Forum des métiers, de la formation et de la création d’entreprise

Témoignages.re / 2 décembre 2011

La problématique de l’insertion constitue l’une des préoccupations majeures de l’ensemble des acteurs du territoire de la commune du Port. Devant la gravité de la situation dans la commune, la Ville et l’AGIDESU ont initié le Forum des métiers, de la formation et de la création d’entreprise, qui s’est tenu le mercredi 30 novembre 2011 au Centre social du Cœur Saignant, au Port.

Cette opération est menée de manière partenariale avec la DIECCTE, les Chambres consulaires, les services publics de l’emploi et de la formation, les entreprises, les acteurs de l’insertion professionnelle, les établissements scolaires et les centres de formation.

« La problématique de l’insertion constitue une des préoccupations majeures de l’ensemble des acteurs travaillant sur le Port, et surtout des élus portois », confiait Olivier Hoarau, adjoint au maire.
Il s’est référé aux résultats de l’étude réalisée par l’Association réunionnaise d’éducation populaire (AREP) sur le diagnostic des besoins sociaux. Si l’enquête a souligné ce que chacun ne connaît que trop, à savoir les chiffres extrêmement importants du chômage à La Réunion et spécifiquement au Port (plus 7% en un an), elle mettait également en évidence un élément : il y a une forte méconnaissance des métiers, de ce qu’ils sont réellement, et notamment ceux qui recrutent. D’où la création du Forum des métiers, de la formation et de la création d’entreprises.
Un forum qui n’est pas celui de l’emploi. On n’y vient pas pour trouver un travail, on y vient pour s’informer, échanger.

Porté juridiquement par l’AGIDESU (Association de gestion pour l’insertion et le développement économique, social et urbain), ce Forum avait donc pour mission d’être un point de rencontre, un pont entre des Portoises et des Portois se posant des questions sur leur avenir, sur leurs compétences et les partenaires agissant dans ce domaine : organismes de formation, institutions.

Cinq espaces avaient été mis en place :

- Un espace “métiers et formation” destiné à expliquer les différents métiers et, à l’intérieur de ceux-ci, les possibilités d’évolution, la situation du marché de l’emploi, le niveau d’études nécessaire, la valorisation de l’expérience ;

- L’espace “rédaction de curriculum vitae” apportait un appui concret pour une démarche plus pertinente de recherche d’emploi ;

- L’espace “candidatures” proposait les offres déposées pour des postes tant à La Réunion et qu’en Métropole ;

- L’espace “création d’entreprise” expliquait le cheminement à accomplir pour pouvoir créer son emploi et être à la tête de sa société.

- Un cinquième espace était consacré aux “conférences”. Les sujets abordés portaient sur les questions sanitaires et sociales ; le bâtiment ; l’hôtellerie restauration ; les études supérieures ; la création d’entreprises.

« Cette initiative est une première pour Le Port », explique Charles Grondin, le directeur de l’AGIDESU. « Notre préoccupation principale est de favoriser l’insertion des Portois, ce qui passe par la définition d’un parcours le plus proche du profil de chaque personne ». Une mission que l’AGIDESU mène en partenariat avec Pôle Emploi notamment.

Exemple concret de l’action de l’AGIDESU : « Lorsqu’une entreprise va s’implanter au Port, et qu’elle nous fait connaître ses besoins en main d’œuvre, nous travaillons pour que les Portois puissent soumettre leur candidature ».

A partir du profil de poste demandé par l’entreprise, l’AGIDESU propose aux candidats d’acquérir une formation complémentaire ou de valider les acquis de l’expérience. Et si les formations n’existent pas, l’AGIDESU peut les organiser.

Ce Forum était un maillon dans cette longue chaine de la recherche d’emploi : « Les jeunes ont souvent une idée de ce qu’ils veulent faire. Mais ce n’est pas forcément un projet ». Par exemple : de l’idée de travailler dans le BTP au projet de devenir coffreur-bancheur, en connaissant les atouts et contraintes du poste, les débouchés, etc.

Un stand a particulièrement attiré les jeunes Portoises et Portois : celui du RSMA. « Quand on sort d’ici, on a plus de chances d’être embauché », confie Cédric. Autre stand attirant les jeunes : celui de l’Armée.

Ce premier Forum ayant été un succès, la Mairie et l’AGIDESU envisagent de reconduire l’opération l’an prochain, avec probablement l’organisation de forums plus spécialisés.


Kanalreunion.com